Accueil
Hamou Bouakkaz : l'aphasie, un handicap invisible
Partager

Hamou Bouakkaz : l'aphasie, un handicap invisible

RCF, le 17 octobre 2022  -  Modifié le 17 juillet 2023
La chronique Handicap L'aphasie, un handicap invisible

Aujourd’hui commence la semaine nationale de l’aphasie. Un handicap méconnu du grand public. Pourtant, aujourd'hui en France, plus de 300.000 personnes sont concernées.

Hamou Bouakkaz, expert diversité et handicap ©DR Hamou Bouakkaz, expert diversité et handicap ©DR

L’aphasie, un handicap méconnu ?

 

Je vous avoue bien volontiers que je l’ignorais moi-même jusqu’à récemment, ce qu’est l’aphasie ! “L’homme crie où son fer le ronge” disait Aragon, et tant qu’un mal ne nous touche pas, on l’ignore ! si bien que quand il nous touche, c’est presque toujours de plein fouet ! L’aphasie est un handicap invisible consécutif à l’accident vasculaire cérébral, l’anévrisme et d’autres attaques qui annihilent des zones du cerveau.

 

L’aphasie touche quel type de personne ?

 

Toute personne peut devenir aphasique ! Quel que soit son âge ! Du jour au lendemain ! Les aphasiques représentent 300 mille personnes en France. 

 

Comment se traduit l’aphasie ? 

 

Celui qu’elle frappe a du mal à trouver ses mots et peine à s’exprimer. Selon la gravité de la lésion, les difficultés de compréhension et/ou d’expression sont plus ou moins audibles. Le cerveau est très plastique et les facultés de récupération varient selon la gravité des lésions, la volonté, l’entourage de la personne. 

 

Ce trouble étant mal connu, la prévention n’est pas optimale. Dans les déserts médicaux, le temps de réaction après une attaque peut être très long, ce qui compromet les chances du patient. Et comme souvent, face au handicap qui survient brutalement, l’entourage est livré à lui-même !

 

Une conférence de presse aura lieu demain à l’Hôtel de ville de Paris à 18 h pour lever le voile sur l’aphasie à l’initiative de la fédération nationale des aphasiques de France. J’espère qu’elle sera bien relayée par les médias.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...