Accueil
Le Pacte du pouvoir de vivre, une alliance pour revitaliser la démocratie
Partager

Le Pacte du pouvoir de vivre, une alliance pour revitaliser la démocratie

RCF,  -  Modifié le 10 février 2022
Je pense donc j'agis Quand des citoyens engagés font le pari de l'imagination au pouvoir

Le Pacte du pouvoir de vivre, une alliance regroupant plus de 60 organisations, nous invite à réfléchir sur la valeur de l’engagement en France. Il questionne aussi le rôle que peut avoir la société civile dans la construction du monde de demain. Un contre-projet ambitieux qui valorise l’union, le dialogue et la participation citoyenne à la démocratie.

©Le Pacte du pouvoir de vivre ©Le Pacte du pouvoir de vivre

Le Pacte du pouvoir de vivre pour trouver des perspectives communes

 

Le Pacte du pouvoir de vivre est "un collectif de 65 organisations de la société civile, de petites comme de très grandes tailles, qui ont un projet politique commun et apartisan", explique Agathe Mellon, secrétaire de rédaction de la Revue Projet. Au cœur de ce pacte, un livret de 90 propositions réparties dans 14 domaines.

 

Elles sont le fruit d’une réflexion collective : "On a travaillé pendant des mois à se concerter dans des commissions de travail. Il fallait se rencontrer et se percuter", témoigne Patrick Doutreligne, président de l’Uniopss et représentant du Pacte. Trouver un consensus n’a d’ailleurs pas toujours été facile : "Entre les syndicats qui défendent l’industrie et les associations environnementales, il y avait une tension, un équilibre à trouver."

 

Devenir porte-parole auprès des pouvoirs publics

 

Les membres du Pacte revendiquent la capacité des associations à fournir une expertise d’usage aux pouvoirs publics. Pour Patrick Doutreligne, "le Pacte a vu le jour car les pouvoirs publics ont donné l’impression de se passer des corps intermédiaires, c’est-à-dire des syndicats et des associations".  

Pourtant, la proximité de ces associations avec les citoyens leur confère des connaissances pertinentes. Pour Frédérique Pfrunder, déléguée générale du Mouvement associatif, "la force des associations c’est qu’elles agissent sur le terrain tout le temps, de façon concrète et sont capables d’en tirer des enseignements et des propositions. C’est cela qu’on veut mettre en avant".

 

L’engagement pour revitaliser la démocratie

 

Agathe Mellon perçoit le Pacte comme "un panorama des formes d’engagement dans la société". L’envie d’engagement des citoyens français semble en effet forte. Il y a en France environ "20 millions de bénévoles dont 14 millions qui s’engagent régulièrement. Il faut veiller à maintenir cette énergie démocratique car la façon de s’engager évolue et les structures associatives doivent en tenir compte", souligne Frédérique Pfrunder.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don