Accueil
Economie Sociale et Solidaire : Le Filon, pour plus d'initiatives en Moselle
Partager

Economie Sociale et Solidaire : Le Filon, pour plus d'initiatives en Moselle

Un article rédigé par Cédric Rouillon - RCF Jerico Moselle,  -  Modifié le 2 septembre 2021
Les sons de l'actu Le Filon pour plus d'initiatives en Moselle

Metz Mécènes Solidaires, le fonds de dotation présidé par André Heintz depuis 2018, est devenu un acteur local incontournable, fonctionnant comme une « cagnotte de mécénat » au bénéfice de nombreux projets sociaux, numériques et solidaires dans l’agglomération messine. C’est à la Moselle dans son ensemble qu’il souhaite aujourd’hui s’adresser notamment avec la création d’une nouvelle structure, « Le Filon » pour répondre plus efficacement aux besoins du territoire. 

Lancement du "Filon" autour de l'équipe présidée par André Heintz, le 31 août 2021 au CESCOM de Metz Lancement du "Filon" autour de l'équipe présidée par André Heintz, le 31 août 2021 au CESCOM de Metz

Les fondateurs en sont certains : il demeure des besoins dans nos villes, nos campagnes, nos quartiers, auxquels personne ne répond, et même parfois que personne n’a clairement identifié. Metz Mécènes Solidaires, en tant que fonds de dotation, n’ayant pas vocation à répondre directement à ces besoins, mais à financer des initiatives locales, une nouvelle structure « Le Filon » a été imaginée pour mener à bien cette mission. 


Concrètement, une ville, une institution, une association ou un porteur peut contacter Le Filon pour bénéficier de son « ingénierie de projets » : quels sont les indicateurs, les partenaires, les bénéficiaires ? Comment mesurer son impact ? Comment pérenniser son ambition ? C’est l’expertise des « fabriques à initiatives », qui partent d’un besoin social, d’une idée de projet ou d’un lieu pour faciliter la co-construction d’activités d’utilité sociale. Elles sont plus d’une vingtaine en France, dont Le Filon. Quand le projet est ficelé, il est « incubé », à la manière des startups, et co-financé par Metz Mécènes Solidaires. 


« Faire émerger en Moselle des territoires plus harmonieux, plus durables, plus solidaires et plus confiants »


Si nous retrouvons André Heintz à la présidence du Filon, son délégué général sera Thomas Nommer, un militant de l’économie sociale et solidaire bien identifié lui aussi, avec des initiatives comme le Café Fauve ou les Petites cantines de Metz. Pour commencer, 5 personnes travailleront dans la structure, soutenue par des mécènes privés ainsi que France Active Lorraine et Metz Mécènes Solidaires. 

 


Besoin d’une heure pour faire le point sur un projet ESS avec l’équipe du Filon ? Demandez un entretien conseil à bonjour@lefilon.org
 

La nouvelle structure a son identité propre La nouvelle structure a son identité propre
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don