Accueil
Saint Valentin des Cendres, une curiosité du calendrier !, par Pierre Durieux

Saint Valentin des Cendres, une curiosité du calendrier !, par Pierre Durieux

Un article rédigé par Pierre Durieux - RCF, le 5 février 2024  -  Modifié le 5 février 2024
Le point de vue de 7h55 Saint Valentin des Cendres, une curiosité du calendrier !, par Pierre Durieux

POINT DE VUE - Hasard du calendrier, cette année, la saint Valentin et le mercredi des Cendres « tombent » le même jour.

Pierre Durieux est le secrétaire général de l'association Lazare Pierre Durieux est le secrétaire général de l'association Lazare

J’en parlais à mon oncle Côme, et ben, pour lui c’est une chance ! Oui, en cette fête de la St Valentin, on a bien raison de faire gras, de célébrer l’amour, enfin ! et de laisser de côté les balivernes cendrées pour bigotes déjà trop grises. Viens Esprit de vie ! Vive la Saint Valentin ! Ça fait belle lurette d’ailleurs que le carême d’Oncle Côme est en cendres.

Le point de vue de 7h55 Saint Valentin des Cendres, une curiosité du calendrier !, par Pierre Durieux

 

J’en parlais aussi à mon oncle Pacôme, et ben, pour lui c’est une chance ! Oui, en ce mercredi des cendres, on a bien raison de faire maigre, de jeûner et de s’abstenir, et de laisser de côté ces fumisteries commerciales pour gogos encore trop verts… Viens Esprit de sacrifice ! Vive le Mercredi des Cendres ! Ça fait belle lurette d’ailleurs qu’Oncle Pacôme fête tous les saints, à l’exception de Valentin.

Le calendrier fait bien les choses

Cette année, l’entrée en carême et la fête des amoureux coïncident, et ben, comme mes oncles Côme et Pacôme, je trouve que… c’est une chance, car c’est l’occasion de prier pour tous ceux dont la vie amoureuse peut être incandescente, mais sous les cendres : les célibataires durables, les séparés, divorcés, les nostalgiques d’un amour de jeunesse, les idéalistes d’une passion à venir, les amoureux au cœur blessé… Sans oublier les veuves et les veufs, et tant de personnes malades, handicapées, ou à la rue, pour qui la Saint Valentin n’est plus une fête depuis… La Sainte Catherine, et jusqu’à la Saint Glinglin.

Il nous fait accepter que nos amours elles-mêmes sont poussières et reviendront à la poussière. Nous aspirons à un Royaume dans lequel il n’y aura ni homme, ni femme, ni amoureux, ni célibataire, ni Saint Valentin, ni même mercredi des Cendres. Là-haut, nos histoires de cœur ne seront pas oubliées bien sûr. Mais transcendées dans un cœur à cœur, plus grand, infini même, et éternel !

Mais alors, que faire le 14 février ?

Cette année, on pourra ce soir-là, partager, prier et jeuner, pour les amoureux du monde entier ou ceux qui aimeraient le devenir. Mais une chose est sûre il fait le faire dans le secret. Car Dieu voit ce que tu fais « au plus secret ». Il te le revaudra ! Mais si tu fais sonner de la trompette, alors, tu as déjà touché ta récompense.

Mon idée à moi, c’est surtout d’appeler mes tantes, les épouses d’Oncle Come et Pacome. Ce sera plus facile d’en parler avec elles… pour leur souhaiter une tendre et douce « Valentin des Cendres » : ça devrait les remonter !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don