Accueil
Rénovation, éco-construction... Les premières briques d’un monde durable.

Rénovation, éco-construction... Les premières briques d’un monde durable.

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 1 décembre 2023  -  Modifié le 1 décembre 2023
Commune Planète L'ASDER, 40 ans au service du monde de demain

Un bâtiment mal conçu, mal isolé consomme jusqu’à 3 fois plus d’énergie. Un levier sur lequel agit l’ASDER, l’Agence au Service du Défi Energétique depuis plus de 40 ans. Elle fait aujourd’hui figure de modèle national.

En France, 7 millions de logements sont mal isolés, les professionnels formés deviennent indispensables - Canva En France, 7 millions de logements sont mal isolés, les professionnels formés deviennent indispensables - Canva

L’ASDER, pionnière en son domaine

 

En 1981, lors de la fondation de l’ASDER (appelée à l’époque Association Savoyarde pour le Développement des Énergies Renouvelables), la société était encore bien loin des questions de durabilité, d’habitabilité ou de résilience.

Quarante ans plus tard, cette vision d'avenir a permis à la structure d'être reconnue à échelle nationale. “Nous avons évolué dans nos missions” confi Laure Voron, co-directrice de l'ASDER. “Nous n'agissons plus seulement en Savoie et plus seulement sur les énergies renouvelables “.

Un élargissement des missions qui a donné lieu, au printemps dernier, à un nouveau nom pour la structure : l’ASDER est désormais l'Agence au Service du Défi ÉNergétique.
 

En avril dernier, l'Université Savoie Mont Blanc se penchait, elle aussi, sur les enjeux de la rénovation énergétique

Se former, une urgence

 

Outre la partie conseil (dont peuvent profiter les savoyards et haut savoyards) l'ASDER forme aujourd'hui des professionnels du bâtiment de la France entière. “Nous avons inauguré au mois d'octobre un nouveau plateau technique” rappelle la co-directrice. 300 m2 d’atelier destinés aux professionnels ou futurs professionnels de la rénovation énergétique ou de l’éco-construction.

Dans le catalogue de cette École du Bâtiment Durable, des formations courtes pour permettre à des professionnels de se spécialiser comme des formations plus longues et diplômantes pour apprendre un métier.

“On s’adresse aujourd’hui à des artisans, des hommes et femmes de terrain qui veulent se former en écoconstruction” explique Laure Voron. “On accompagne aussi ceux et celles qui se tournent vers la théorie avec la création de bureaux d’études par exemple”.

Plus récemment, les MOOC, des formations gratuites et en ligne sont venues étoffer les propositions de l’ASDER.

 

Avec les MOOC, nous avons formé 60 000 personnes en 6 ans. C’est énorme, mais le chantier est énorme et c’est encore insuffisant 

 

Dans les locaux de l’ASDER, la cinquantaine de salariés le constate, toujours plus d’intéressés poussent la porte pour se former. “Pour beaucoup, c’est une façon de mettre sa pierre à l’édifice, jouer un rôle, donner un sens à son travail” témoigne Laure Voron.

Aujourd’hui, la formation est un enjeu énorme : les métiers du bâtiment sont en souffrance et l’ASDER estime qu’il manquera 300 000 professionnels à l’horizon 2030 pour finaliser le grand chantier de rénovation énergétique.

 

L’actu, en bref

  • La COP28 vient de s’ouvrir à Dubaï et si le Pape ne pourra finalement pas s’y rendre, ses mots résonnent dans les Pays de Savoie. Reportage aux côtés des paroissiens qui s’engagent.
  • Il y a deux semaines, l’eau montait et ravageait plusieurs communes des Pays de Savoie. Alors sommes-nous prêts à faire face à d’autres événements météos extrêmes en raison du dérèglement climatique ? Le CISALB a posé la question aux acteurs locaux.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don