Accueil
Xavier Thévenard, l’ultra-traileur qui veut disqualifier le réchauffement climatique
Partager

Xavier Thévenard, l’ultra-traileur qui veut disqualifier le réchauffement climatique

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 24 novembre 2023  -  Modifié le 24 novembre 2023
Commune Planète La Fresque du Climat, un "serious game" pour déjouer le changement climatique

On ne le présente plus, à 35 ans, Xavier Thévenard s’est fait un nom dans le milieu de la course à pied, en gagnant notamment trois fois le mythique Ultra Trail du Mont Blanc. Mais le jeune homme court aussi après le temps. Objectif, rattraper le réchauffement climatique.

Xavier Thévenard franchissant la ligne de l'UTMB - Wikipédia Xavier Thévenard franchissant la ligne de l'UTMB - Wikipédia

Le déclic “Fresque du Climat”

 

Si Xavier Thévenard était proche de la nature qui l’a vu grandir, marcher puis courir, ses pratiques écologiques du quotidien étaient davantage personnelles que militantes. Mais il y a près de 3 ans, l’ultra-traileur participe à une “Fresque Quizz” une version raccourcie de la “Fresque du Climat”. Un moment qui le marque en profondeur et quelques jours après, il y retourne. “Il y a avait une Fresque qui se faisait à côté de chez moi, j’y suis allé pour découvrir la version plus longue et j’ai amené pas mal de mes amis avec moi”.

L'outil collaboratif permet de mettre face à chaque conséquence, une cause. Une façon de comprendre les rouages du réchauffement climatique, mais aussi, comment le freiner. “J’ai vu qu’un des plus gros leviers, c’est le transport” explique Xavier Thévenard. “J’ai arrêté de prendre l’avion, je ne suis plus du tout à l’aise avec cette idée, on pète le quota de CO2 et on impacte directement nos proches, notre environnement”.
 

Devenir ambassadeur

 

Si cette conversion force le respect, on s’interroge. Comment un sportif professionnel peut-il se passer de voyages à l’étranger, renoncer à certaines courses et à son gagne-pain ? “Ce n’est même pas la question” balaie le coureur. “Jusqu’en 1950, le sport, c’était la marche, qui était le principal moyen de transport. Aujourd'hui, les machines ont remplacé les hommes alors on a du temps pour le sport. Mais demain, avec la disparition des énergies fossiles, cela va de toute façon changer”.

Une vision qui peut sembler radicale ou pessimiste, mais qui a le mérite de faire réfléchir. Face à cette prise de conscience qui se fait entendre, les proches, les sponsors, les confrères de Xavier Thévenard, eux aussi, changent leur façon de voir l’avenir. “J’anime pas mal de Fresque du Climat dans le milieu sportif” explique celui pour qui cet outil est devenu un outil incontournable pour déjouer le réchauffement climatique. “L’an dernier, j’en ai fait une au ministère des Sports !”

 

Je veux que nos enfants grandissent dans le monde verdoyant que j'ai connu

 

Le sportif reste réaliste, seul, il ne changera pas le monde, mais il parie sur l'effet boule de neige. “La fresque permet de devenir acteur, de jouer un rôle dans la lutte contre le dérèglement climatique, de sortir des constats déprimants”.

Comme lui, 1 million de personnes ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps grâce à ce “serious game” né en France et qui essaime désormais à travers le monde entier, grâce notamment, à ses ambassadeurs de renom.

L’actu en bref

  • Les semaines sociales de France qui se déroulent à Lyon, se déclinent aussi à Chambéry. Venez échanger au collège Saint-François autour du thème “Préparons nous à un changement radical.”
  • Découvrir la beauté du monde, pour mieux le protéger, c’est le mot d’ordre de la famille Lapied, père, mère et fille. Ils signent le documentaire “Sauvage” projeté ce week-end en Haute-Savoie.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don