Accueil
Thierry Veyron La Croix : à l'approche de Noël, quelle place pour la famille ?
Partager

Thierry Veyron La Croix : à l'approche de Noël, quelle place pour la famille ?

Un article rédigé par Baudouin de Wolbock - RCF, le 19 décembre 2023  -  Modifié le 19 décembre 2023
L'Invité de la Matinale Retrouvailles à Noël : « La qualité d’écoute de l’autre est un beau cadeau à faire » pour Thierry Veyron la Croix

Entre désaccords familiaux et familles recomposées, le Réveillon de Noël n’est pas toujours une partie de plaisir. Thierry Veyron La Croix, médiateur familial et créateur du réseau Familya, pointe l'importance de l'écoute et du dialogue.

Thierry Veyron La Croix / Crédits Baptiste Madinier pour RCF Thierry Veyron La Croix / Crédits Baptiste Madinier pour RCF

Petites phrases et sujets qui fâchent, les repas de Noël ne sont pas toujours un long fleuve tranquille. Dans les familles, le Réveillon peut parfois se transformer en cauchemar. "Noël vient cristalliser, ou récapituler les types des relations qui existent au sein des familles" précise Thierry Veyron La Croix, médiateur familial et conseiller conjugal. 

Résoudre les conflits familiaux à Noël

En effet, les fêtes de Noël peuvent être source de tensions quand des évènements douloureux sont survenus dans l’année. « Lorsqu’il y a un deuil ou une séparation au sein d’une famille, cela peut être difficile à gérer. Une séparation demande à changer d’organisation, à changer de maison,... » précise le fondateur du réseau Familya.

Renouer le dialogue

Lorsqu’une rupture a eu lieu dans un couple, il n’existe qu’une seule solution pour les parents : la communication. « La seule issue possible, c’est de renouer avec le dialogue. Savoir qui aura les enfants ? Savoir comment changer de maison ? Écouter l’autre en tant que parent et non dans un rapport de conjugalité » insiste Thierry Veyron La Croix. Ce conflit crée des répercussions nocives sur les enfants : « Quand les parents ne se parlent plus, les enfants se retrouvent à passer Noël sans eux ». En 2023 en France, une famille sur 10 était recomposée.

Eviter la solitude le soir du Réveillon

Au-delà des conflits familiaux, la solitude frappe de nombreuses personnes le soir de Noël. En 2022, ils étaient près de 10 millions à passer le Réveillon seul, selon une étude de l’IFOP. "Le mieux est de rejoindre des réveillons solidaires, des lieux associatifs qui proposent des repas" propose Thierry Veyron La Croix. Pour lui, Noël est l’occasion de tendre la main aux personnes esseulées : "Il est important de ne pas uniquement profiter des fêtes, mais aussi de se mettre au service. J’ai envie d’être accueilli donc j'accueille". 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don