Accueil
"Des millions de gens vont célébrer Noël sans savoir ce que fut la Nativité", selon Bernard Lecomte
Partager

"Des millions de gens vont célébrer Noël sans savoir ce que fut la Nativité", selon Bernard Lecomte

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 7 décembre 2020
L'Invité de la Matinale "Des millions de gens vont célébrer Noël sans savoir ce que fut la Nativité", selon Bernard Lecomte
Le journaliste a conçu "Jérusalem Magazine" qui traite de l'actualité d'il y a 2000 ans et notamment de la Nativité.
DR DR

C’est un magazine qui semble tout droit sorti d’une autre époque. Jérusalem Magazine a pour ambition de replonger le lecteur au cœur de la nativité. "C’est l’idée du patron des éditions du Cerf, Jean-François Colosimo, qui part d’un constat que les Français, qu’ils soient catholiques ou pas, connaissent de moins en moins leur histoire. Or dans cette histoire la religion est dominante", explique Bernard Lecomte. 

Selon lui, "des millions de gens vont célébrer Noël sans savoir ce que fut il y a 2000 ans la nativité". "La difficulté c’était de concilier l’exactitude historique, le respect pour les croyants et cet humour qui rendent un peu la chose crédible et la lecture sympathique", ajoute le journaliste.

Pour ce numéro qui se fonde sur la naissance de Jésus, le magazine titre : "Mystérieuse naissance à Béthléem". "L’idée était d'offrir un exemplaire d'un magazine de ce temps là. On a essayé de leur rappeler tout ce qu’on appelle la Nativité, qui gouvernait la région à l'époque par exemple", explique le journaliste, qui a avant tout tenu à s’amuser en le concevant.

Des parallèles avec l'époque actuelle

À travers toutes les recherches historiques, "on a retrouvé énormément des préoccupations de notre époque qui existaient déjà il y a 2000 ans et précisément dans cette région de la Palestine. Cette région était déjà une région extrêmement mouvementée. Elle l’est restée. C’est une région riche mais aussi en problèmes humains et politiques", assure Bernard Lecomte.

Toutefois, Bernard Lecomte, tempère : "On ne peut pas comparer la France et l’Empire romain. On s’est amusés à faire beaucoup d’anachronismes. Mais c’est un pastiche et on ne tient pas à tirer des leçons sur l'époque actuelle"

De l'humour en cette période morose

En cette période, "on aurait besoin d’un sauveur, affirme Bernard Lecomte. Dans cette période de désolation, on a aussi besoin d’un peu d’humour et c’est aussi ça qu’on a essayé de faire avec Jérusalem Magazine".

"Cette société qui déjà était devenue très matérialiste et individualiste l’est encore plus avec la pandémie, constate le journaliste. On a besoin de revenir à l’homme comme animal social et spirituel. On a voulu apporter un peu de spirirutalité et d’histoire."

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don