Accueil
RCF Eglise de Vertuzey des fresques au pied de la tour
Partager

Eglise de Vertuzey des fresques au pied de la tour

Un article rédigé par Etienne PAYEUR - RCF Lorraine Meuse, le 24 avril 2024  -  Modifié le 27 avril 2024

De passage dans la région de Commercy, l'équipe de RCF a visité l'église de Vertuzey adossée à une tour médiévale et a pu découvrir des fresques florales, des décors étonnants et d'une fraîcheur remarquable

Visite du 13 avril église de Vertuzey Visite du 13 avril église de Vertuzey

1)Le coup de coeur des visiteurs

Michel Gérard, le maire délégué, est fier de son église à la tour imposante que l'on peut visiter depuis quelques années

Pierre Briot, ancien directeur de l'office de tourisme de Commercy aimerait remettre en valeur une statue à restaurer de St Gorgon, saint patron de Vertuzey, statue qui se trouve dans le clocher.

L'abbé Franklin Munguba, curé de la paroisse St Charles de Foucault du pays de Commercy apprécie la fresque du pêcheur qui évoque Jésus le pêcheur d'homme.

Fresque du Pêcheur

Stéphane Henriot, technicien et tailleur de pierre est dans son élément. Il a remarqué une armoire eucharistique au style gothique flamboyant avec une ouverture en oculus et 4 mouchettes qui s'enroulent.

Enfin Alain Férioli Maire du Grand Euville (Euville, Vertuzey, Aulnois, Ville Issey) admire le plafond somptueux orné de fresques florales et redécouvert lors de la restauration de l'église.

2)L'église

Représentation de St Gorgon

Du nom de Saint Gorgon, officier de l'entourage de Dioclétien. Il refusa de renier sa foi, fut torturé et mis à mort au début du IVème siècle. Composée d'une tour de défense, l'église vint s'adosser à cet édifice quand Vertuzey devint paroisse indépendante. Pierre Briot a repéré de telles tours dans la région (Chonville, Ménil la Horgne). Vertuzey était à un endroit stratégique le long du grand chemin de la Bourgogne aux Flandres, le long de la vallée de la Meuse. En montant à la tour, on découvre une plaque d'un certain Myon apparenté aux possesseurs du château de Gombervaux.

3) les fresques

Alain explique qu'à la suite de travaux sur la tour, des reliquats de crédits devaient permettre de rafraîchir les plafonds de la nef et de l'abside et pendant les travaux le décollement de couches successives a fait apparaître des fresques oubliées.

Pierre nous explique qu'il n'y a pas forcement d'unité entre elles puisque les apports et couches ont été réalisés sur plusieurs années.

 

Le cheval

Cependant, on peut distinguer des décors particuliers. Des anges, une vierge plus ancienne, un oiseau,un cheval, un chien .

St Christophe les pieds dans l'eau avec sur le côté deux pêcheurs du XVème siècle