Accueil
Forum de Davos : quelle utilité en 2024 ?

Forum de Davos : quelle utilité en 2024 ?

RCF, le 15 janvier 2024  -  Modifié le 15 janvier 2024
Pour bien comprendre Pour bien comprendre... Le forum économique de Davos

Le 54e forum de Davos s’est ouvert ce lundi dans la station de ski suisse. Les dirigeants politiques et les grands patrons se retrouvent durant une semaine pour évoquer la situation géopolitique mondiale et les grands enjeux à venir.

L'intelligence artificielle est à l'agenda du forum de Davos. Crédit photo : Riccardo Milani / Hans Lucas L'intelligence artificielle est à l'agenda du forum de Davos. Crédit photo : Riccardo Milani / Hans Lucas

"Rétablir la confiance", c’est le thème central cette année du Forum économique mondial de Davos. Les participants auront en ligne de mire la multiplication des risques géopolitiques. La guerre à Gaza, la situation en mer Rouge et le conflit ukrainien domineront l’agenda. Même si les organisateurs ont prévu des rendez-vous autour de l’intelligence artificielle, le climat ou encore les risques de la désinformation.

2800 participants du monde entier

Plus de 2 800 participants sont attendus, dont au moins 800 chefs d’entreprise. Et plus 60 chefs d'Etat ou de gouvernement sont annoncés comme le Premier ministre chinois Li Qiang, ou Emmanuel Macron. Le président de la République déroulera le bilan de sa politique d’attractivité et de réindustrialisation de la France et présentera ses grands objectifs en matière de politique économique et sociale.

Instance de communication et de rencontre

Créé en 1971, ce rassemblement avait pour objectif d’améliorer l’état du monde sur le plan social et économique. Mais ce forum, sert-il vraiment à quelque chose ? « C’est une instance de rencontre et de communication. Cela sert s’il y a un succès. S’il y a des rendez-vous qui débloquent des tensions. Mais ce n’est pas la vocation de ce forum de formuler des décisions politiques » décrypte sur RCF, Sarah Guillou, économiste et directrice du département recherche innovation et concurrence à l’OFCE. « Néanmoins, cela reste un endroit attractif pour l’élite politique économique et intellectuelle ou des débats importants ont lieu » ajoute-t-elle. 

Critiques des ONG

Davos reste aussi très critiqué par de nombreuses ONG à l’image d’Oxfam comme un lieu d’entente entre politiques et milieux économique, au détriment des plus pauvres et des plus fragiles.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don