Accueil
Mémoires vivantes
RCF42

Mémoires vivantes

Emission présentée par Chantal RANCHON, Gérard-Michel THERMEAU, Maurice BEDOIN

L'histoire locale à l'occasion d'une expo, d'un anniversaire, de la sortie d'un ouvrage ou d'un contact intéressant.

Partager
S'abonner

Episodes

  • ©rcf42.fr

    A la découverte d'un botaniste en collecte ... aux Etats-Unis !

    15 juillet 2022

    Parmi les personnalités éminentes de Pélussin, partons à la découverte d'Auguste Langlois , un botaniste et missionnaire dont les recherches nous éclairent sur la flore de Louisiane.
    Marcel Boyer, l'invité de Mémoires Vivantes et membre de l'Association Visages de notre Pilat , vient de publier : "Auguste Langlois Du Pilat à la Louisiane" en janvier dernier.
    En s'appuyant sur ses recherches et sa publication, nous allons mettre en valeur le travail d'un enfant du pays sur le sol américain dans un contexte parfois compliqué.

  • ©rcf42.fr

    Justice et injustice à la Libération

    14 juin 2024

    Parfois les petites histoires peuvent rejoindre la Grande Histoire ... Par l'étude de biographies de personnages injustement oubliés ou méconnus et par l'étude de faits divers qui ont eu lieu à des périodes troublées, les talents de conteur de Jean Vigouroux font merveille. Si son récit retrace les aléas d'histoires parfois rocambolesques, il nous permet de nous replonger dans une période trouble, complexe, où l'Etat tente de réinstaller des règles de droit pour éviter une justice partisane et expéditive. Et pourtant ...

  • ©rcf42.fr

    26 mai 1944 : Saint-Etienne bascule dans l'horreur de la guerre

    2 juin 2024

    80 ans exactement après cet évenement, RCF contribue à transmetttre la mémoire vivante du terrible bombardement du 26 mai 1944 sur St-Etienne (plus de 1 000 morts, plus de 20 000 sinistrés).
    Vincent Berthet, avec l'appui technique d'Emmanuel Bouissière, a pu échanger avec quatre membres de la famille Lagier, frappée de plein fouet par ce drame, dont Marc Swanson. Canadien d'origine, époux de la petite-fille d'une des victimes, celui-ci est devenu historien pour tenter de comprendre l'ampleur de cette tragédie. D'où son livre, disponible encore en bibliothèques, "Le bombardement de St-Etienne, pourquoi ?"

     

  • ©rcf42.fr

    Le bombardement Saint-Etienne

    31 mai 2024
    cette année on commémore les 80 du débarquement en Normandie. Mais aussi le 80 ans du bombardement de Saint-Etienne par les Alliés
    pour détruire toutes les infrastructures susceptibles d’être utilisées par l’ennemi pour rejoindre l’ouest de la France
    Marcelle Chapelon avait 12 ans. Elle habitait le quartier de Tardy. Elle raconte ses souvenirs au micro d’amv
  • ©rcf42.fr/facebook

    L'héritage de l'écomusée du Roannais

    24 mai 2024

    Une aventure patrimoniale qui a commencé en 1981 sous l'égide de l'écomusée du Roannais et qui se poursuit aujourd'hui avec un réseau de 14 musées accompagnés de nombreuses associations , telle est l'histoire qui nous est contée par Jacques Poisat et Danièle Miguet qui en ont été les acteurs.
    Le succès initial , puis les difficultés de ce projet , ont coïncidé avec le déclin d'une industrie textile reposant sur le chanvre, les cotonnades et la bonneterie qui constituaient l'identité de ce territoire.
    Les collections soigneusement préservées depuis la fermeture de l'écomusée vont connaître une nouvelle vie au Musée Déchelette.

  • ©rcf42.fr

    Dora Rivière de Saint-Etienne à Ravensbrück

    17 mai 2024
    Dora Rivière (1895-1983) aurait pu se contenter d'être la fille d'un entrepreneur de transport. Mais engagée très tôt dans des mouvements de jeunesse protestants en raison d'une éducation placée sous le signe de l'ouverture et de la tolérance, elle se retrouve très naturellement dans la résistance lors de la seconde guerre mondiale. Animant une filière de passage vers la Suisse, chargée de la propagande, elle est arrêtée sur dénonciation puis déportée à Ravensbrück où elle se met au service de ses compagnes par ses fonctions de médecin à l'infirmerie du camp. De retour, elle poursuit son engagement sous diverses formes.
    Cette figure trop longtemps oubliée en raison de sa grande discrétion nous est dévoilée par Marie-France Marcuzzi à l'occasion d'un numéro de la revue Histoire et Mémoire.
  • © GM Thermeau

    Passé et présent du sport stéphanois

    3 mai 2024
    Depuis la Belle Epoque, le sport a connu une histoire mouvementée. S'adressant d'abord aux élites sociales, la pratique s'est peu à peu démocratisée sous l'impulsion d'abord des entreprises puis des pouvoirs publics, du sommet de l'Etat jusqu'aux municipalités. Il a marqué de son empreinte le paysage urbain par des équipements dont le stade Geoffroy Guichard reste le bâtiment emblématique. Enjeu politique, élément de prestige et d'image du territoire, il est le reflet des évolutions sociales et idéologiques.
    Qui pouvait mieux nous en parler, si ce n'est Stéphane Merle, géographe et spécialiste de l'histoire du sport.
  • © GM Thermeau

    A la découverte du patrimoine de Saint-Etienne Métropole

    26 avril 2024

    A pied, en vélo ou en covoiturage, partons à la découverte du patrimoine naturel, historique, architectural, industriel et sportif en compagnie de la Maison des Lettres et du Patrimoine plus connue des Stéphanois sous le nom de Maison François 1er : ouverture du mercredi au dimanche de 13 h 30 à 18 h 30.
    Le responsable, Grégory Charbonnier, nous en présente les différentes propositions qui vont bien au-delà des visites guidées traditionnelles avec des parcours nature et sportifs, des animations ludiques pour les familles, des conférences sur les thèmes d'actualité comme le sport et une exposition permanente sous forme numérique qui fait découvrir les différents quartiers de la ville au fil du temps.

     

  • ©rcf42.fr

    D'Olympie à Saint-Etienne, sports en jeu

    19 avril 2024
    A l'occasion des jeux olympiques et paralympiques 2024, le Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne nous propose un parcours singulier à la découverte du patrimoine sportif local en nous présentant plus de 400 pièces dont certaines sont exceptionnelles. Cette exposition aura lieu jusqu'au 24 novembre et sera accompagnée de très nombreuses animations pour toutes et tous, jeunes et moins jeunes, à retrouver sur le site du musée.
    Marie-Caroline Janand, directrice du pôle muséal, et Sylvain Bois, commissaire général de l'exposition, nous guident parmi les richesses de cet événement.
  • ©rcf42.fr

    Simonne Levaillant évoquée par Christian Sigel

    12 avril 2024
    Première avocate en titre du barreau de Saint-Etienne, féministe revendiquant avec humour le droit de vote pour les femmes, engagée dans l'action sociale au profit de l'enfance dite "anormale", brillante personnalité de notre ville, Simonne Levaillant ( il n'y a pas de faute d'orthographe, c'est bien comme cela qu'elle souhaitait qu'on écrive son prénom ) connut un destin tragique pendant la seconde guerre mondiale. Christian Sigel, à l'occasion d'une conférence donnée à la Maison des Avocats et dans la perspective d'un numéro de la revue Histoire et Mémoire, trace avec chaleur le portrait de cette femme d'exception.
  • ©rcf42.fr

    Plein écran sur la cinémathèque

    5 avril 2024
    La cinémathèque de Saint Etienne relève plusieurs défis : collecter des films amateurs pour une vision singulière des événements, conserver les films déjà acquis, diffuser des documentaires et des films qui font partie du patrimoine local et/ou historique et artistique plus large ( ex "Le chagrin et la pitié" de Max Ophuls le 4 juin prochain ), animer la vie culturelle avec des interventions dans les médiathèques, à l'hôpital, intégrer les participations scolaires ou lycéennes dans la programmation , relayer l'actualité qu'elle soit sportive ( ex : le passage de la flamme olympique ) ou plus politique ( ex le mardi 7 mai avec la diffusion : "Le pull over rouge" de Michel Drach autour du combat de Robert Badinter pour l'abolition de la peine de mort ).

    Comment réaliser toutes ces missions , et bien d'autres encore ? C'est ce que nous explique Antoine Ravat, responsable de la programmation et des archives de la cinémathèque de Saint-Etienne.
  • ©rcf42.fr

    Martine Font, une présidente pour la Diana

    22 mars 2024
    Une femme et qui plus est une roturière à la tête d'une vénérable institution longtemps aristocratique, c'est une révolution qui a débuté le 1er janvier dernier. Martine Font, la nouvelle président de la Diana y apporte un souffle nouveau et souhaite ouvrir davantage les importantes richesses documentaires et patrimoniales que récèlent les bâtiments de la rue Florimond Robertet à Montbrison. Elle évoque pour Mémoires Vivantes les défis qu'elle doit relever et les objectifs qu'elle s'est fixée.
  • ©rcf42.fr

    L'élégant cheval de la Loire

    15 mars 2024

    On n'associe pas naturellement le cheval avec la Loire alors que notre département occupe la 2° place pour l'élevage des trotteurs dans notre pays. C'est l'une des révélations du documentaire réalisé par Dominique Dolmazon et diffusé récemment à la cinémathèque de Saint-Etienne.
    Le cheval s'il est associé au sport et aux loisirs peut être aussi un atout thérapeutique à l'image d'Anne Frédérique Royon qui se prépare aux épreuves équestres des jeux paralympiques. Il génère également un certain nombre de formations professionnelles et de débouchés où les maréchaux ferrants côtoient les nutritionnistes et les selliers les masseurs.

  • ©rcf42.fr

    Il coule, il coule le Furan

    8 mars 2024

    Le Furan aujourd'hui invisible dans sa traversée de Saint-Etienne a joué un rôle fondamental dans l'histoire de la ville. Une équipe transdisciplinaire mène une recherche exceptionnelle sur l'histoire des hommes et de l'eau au travers des images d'hier et d'aujourd'hui.
    Pour nous en parler : Pierre Régis Dupuy, directeur des Archives municipales et métropolitaines de Saint-Etienne et Pierre Suchet, photographe spécialisé dans l'enquête géo-photographique des rivières urbaines. Son exposition sous ce titre à la Maison de l'Architecture place des Terreaux à Lyon met en lumière sa technique très personnelle, utilisant une chambre photographique, et son approche poétique des cours d'eau.