Accueil
RCF Législatives 2024 : ce qu’il faut retenir de l’interview des deux candidats dans la première circonscription de Haute-Loire
Partager

Législatives 2024 : ce qu’il faut retenir de l’interview des deux candidats dans la première circonscription de Haute-Loire

Un article rédigé par Cédric Bonnefoy - RCF Haute-Loire, le 5 juillet 2024  -  Modifié le 5 juillet 2024

La campagne du second tour des élections législatives s’achève bientôt. Dimanche, les Altiligériens doivent élire deux députés. Dans la première circonscription, Laurent Wauquiez (LR) est en duel avec Alexandre Heuzey (RN).
 

Laurent Wauquiez (LR) et Alexandre Heuzey (RN) sont les deux candidats finalistes des élections législatives 2024 sur la première circonscription de Haute-Loire. Laurent Wauquiez (LR) et Alexandre Heuzey (RN) sont les deux candidats finalistes des élections législatives 2024 sur la première circonscription de Haute-Loire.

Journée décisive dimanche pour les deux candidats de la première circonscription de Haute-Loire. Après plusieurs mandats en 2004 et 2017, Laurent Wauquiez espère revenir à l’Assemblée nationale. Il est arrivé en tête avec près de 37% des suffrages au premier tour. Le candidat du RN, Alexandre Heuzey, espère créer la surprise après avoir obtenu 34% dimanche dernier. Tour d’horizon de leurs principales propositions.

Pouvoir d’achat et sécurité


La question du pouvoir d’achat reste l’un des enjeux majeurs de ces élections législatives. Pour en redonner aux Altiligériens, Alexandre Heuzey mise sur LA mesure phare du Rassemblement national : celle de la baisse de la TVA sur les produits énergétiques de 20 à 5,5%. « Une mesure en vigueur dès cet été », explique le candidat. Reste la question du financement, toujours flou pour le parti de Jordan Bardella. Il s’agit d’une « promesse électorale pas du tout financée », cingle Laurent Wauquiez. Lui préfère miser sur « une baisse de 30% des charges ». Dans le détail, il s’agirait de baisser de 15% celles des entreprises, et de 15% celles des salariés. De son côté, Alexandre Heuzey souhaite « baisser les cotisations patronales pour augmenter les salaires jusqu’à 3 fois le SMIC ».

 

Sur le thème de la sécurité, le président de Région estime qu’en Haute-Loire, « on est probablement mieux protégé qu’ailleurs ». Néanmoins, il veut aller plus loin. Principal argument : le bouclier sécuritaire actuellement en cours de déploiement sur l’Est de la Haute-Loire. Des caméras pour prendre en photo les plaques d’immatriculation. Le projet avance, « vous l’aurez à la fin de l’année si vous nous faites confiance », indique l’ancien maire du Puy-en-Velay. Alexandre Heuzey voit plutôt d’un bon œil la politique de la Région en matière de vidéosurveillance mais pointe un désaccord sur « la reconnaissance faciale ». Lui préfère proposer les idées phares du RN en la matière : « exécution des obligations de quitter le territoire français ou encore suppression des allocations pour les familles de mineurs délinquants récidivistes ».
 

Santé et agriculture


Pour Laurent Wauquiez, la santé « est la priorité des priorités ». Il met en avant les différentes actions menées par la Région sur le sujet, notamment pour doter les hôpitaux d’Yssingeaux et du Puy-en-Velay en matériel de dernière génération. Face au manque de médecins sur la circonscription, Alexandre Heuzey défend la proposition du RN visant à inciter via « des exonérations d’impôt sur le revenu pour les médecins ou les infirmières récemment à la retraite qui reprennent du service ».

 

Dans le domaine agricole, les deux candidats ont des propositions similaires. Notamment sur la préférence locale des produits de l’agriculture. « Dans la Région, 100% de la viande servie dans les cantines des lycées vient de chez nous », explique Laurent Wauquiez qui veut aller plus loin. Tout comme Alexandre Heuzey. Ce dernier se pose en défenseur des « exploitations à taille humaine » et souhaite « baisser les normes ».
 

Réforme des retraites


Sur le sujet des retraites, Alexandre Heuzey rappelle la volonté du RN de baisser l’âge légal à 60 ans pour ceux ayant commencé à travailler avant 20 ans. Par ailleurs, il rappelle que son parti « souhaite revenir à un âge légal moyen autour de 62 ans avec 42 annuités ». Le candidat reste prudent, « il faut attendre de voir les résultats de l’audit des finances publiques » avant de s’engager plus dans le détail. De son côté, Laurent Wauquiez assume de dire qu’il ne faut pas revenir sur l’âge légal à 64 ans. Néanmoins, il nuance en estimant qu’imposer un âge légal identique pour tout le monde « n’a pas de sens ». Les salariés exerçant des métiers pénibles ou ayant commencé à travailler tôt doivent pouvoir partir « plus tôt ».

 

Les bureaux de vote ouvriront dimanche à 8h en Haute-Loire, jusqu’à 18h sauf pour Le Puy-en-Velay. Dans la cité ponote, ils seront ouverts jusqu’à 20h.
 

Les propositions de Laurent Wauquiez pour la 1ère circonscription de HL
Les propositions d'Alexandre Heuzey (RN) pour la 1ère circonscription de HL
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don