Accueil
Législatives 2022 : le point sur la seconde circonscription du Morbihan
Partager

Législatives 2022 : le point sur la seconde circonscription du Morbihan

Un article rédigé par Claire le Parc - RCF Sud Bretagne, le 3 juin 2022  -  Modifié le 3 juin 2022

Le 12 juin, nous sommes appelés aux urnes pour le premier tour des élections législatives. Nous vous proposons de décrypter les enjeux et la situation de chaque circonscription du Morbihan. Place, à la seconde, elle rassemble les cantons d’Auray, Belle-Ile, Belz, Pluvigner, Port-Louis et Quiberon.

 ©Ministère de l'Intérieur ©Ministère de l'Intérieur

L’ancien skipper Jimmy Pahun va-t-il renouveler l’essai ? En 2017, il crée la surprise en l’emportant sur le député sortant Philippe Le Ray. Étiqueté Modem, il n’avait pas obtenu, à l’époque, l’investiture La république en Marche. Cette fois-ci c’est chose faite. Le député sortant se présente donc sous la bannière de la majorité présidentielle. Depuis des années, cette circonscription est ancrée à droite et au centre, mais le territoire a été marqué, aux dernières municipales, par une victoire des écologistes et l’arrivée à la mairie d’Auray de Claire Masson.

13 candidats sur la seconde circonscription

12 candidats font face au député sortant, Jimmy Pahun. La droite part divisée. Les Républicains misent sur une élue de Quiberon,Sophie Lemoulinier, une investiture que convoitait également le maire de Pluneret, Franck Vallein. Faute de porter les couleurs des Républicains, il se présente sous l’étiquette Union du centre et de la droite. Le centre est également représenté par Pierre-Leon Luneau, conseiller municipal à Carnac.

Dans cette circonscription, le Rassemblement National est porté par Joseph Martin, qui doit faire face aux candidatures Reconquête ( Florence Kappeler) et Patriote (Alexandre Vellutini).

A Gauche, la nouvelle union populaire écologique et sociale a choisi de se rassembler derrière un bellilois non encarté : Karole Kirchner. Autres candidats à gauche : Jean-Christophe Cordaillat-Dallara (UDB), Alain Malardé ( Parti Breton), Yves Cheère ( Lutte Ouvrière).

A noter également la présence du Parti animaliste (Corinne Brière) et d’une candidate non étiquetée à ce jour (Rachel Le Bihan).

L'éclatement de la droite risque-t-il de faire basculer cette circonscription ? Réponse dans les urnes. 

 
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don