Accueil
Le théâtre à l’école : « de la poudre de perlimpinpin » estime un ancien principal sur RCF

Le théâtre à l’école : « de la poudre de perlimpinpin » estime un ancien principal sur RCF

RCF, le 17 janvier 2024  -  Modifié le 17 janvier 2024
L'Invité de la Matinale "Le mantra dans l'Education Nationale, c'est pas de vague" affirme Patrice Romain

Emmanuel Macron a annoncé mardi une série de mesures sur l'éducation lors de sa conférence de presse. Certaines existent déjà. Invité de la matinale RCF, Patrice Romain, ancien chef d'établissement relativise la portée des annonces présidentielles, en particulier celle concernant l’intégration du théâtre au collège.

Emmanuel Macron mardi lors de sa conférence de presse à l'Elysée Crédit Photo Clément Martin/Hans Lucas Emmanuel Macron mardi lors de sa conférence de presse à l'Elysée Crédit Photo Clément Martin/Hans Lucas

Emmanuel Macron a dévoilé une série de mesures sur l'éducation mardi, lors de sa conférence de presse. Notamment le doublement de l'enseignement de l'éducation civique dès la cinquième et l'expérimentation de la tenue unique dans une centaine d’établissements scolaire volontaire. 

Le théâtre déjà présent au collège

Mais le chef de l’Etat souhaite aussi davantage d’éducation culturelle et artistique au collège un accent mis sur le théâtre dès la 5e. Des actions sur le spectacle vivant existent pourtant déjà dans de nombreux établissements. La proposition est donc accueillie fraîchement par Patrice Romain ancien principal, auteur d’Omerta dans l’éducation nationale publié au Cherche Midi en 2023.

Un tas de professeurs s'investit  

« Tout un tas de professeur s’investit déjà dans le théâtre » constate-t-il sur RCF, évoquant un désintérêt de la hiérarchie pour ce genre d’initiative. « Dans mon établissement, il y a quelques années. J’avais un enseignant qui avait monté une pièce. Il s’investissait plusieurs heures par semaine. Mais l’institution ne lui avait accordé que 3h de supplémentaires pour toute une année ».

"De la poudre de perlimpinpin"

Quant au rétablissement des cérémonies de remise des diplômes voulu par Emmanuel Macron, "dès cette année", au collège. Patrice Romain relève : « cela fait déjà des années que cela se fait ». « Tout cela, c’est de la poudre de perlimpinpin » conclut l'ancien chef d'établissement. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don