Accueil
"La fraternité naît là où les cœurs veulent la vivre"
Partager

"La fraternité naît là où les cœurs veulent la vivre"

Un article rédigé par Sophie Lecomte - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 3 juin 2022  -  Modifié le 8 juin 2022
Vitamine C (Aix-Marseille) Rencontre fraternelle entre chrétiens et musulmans le 12 juin

Être ensemble pour mieux se connaître et s’estimer mutuellement, chacun sur son propre chemin de foi ! C’est l’objectif des rencontres fraternelles islamo-chrétiennes : des journées où des familles musulmanes et chrétiennes partagent un repas, des temps d’animation, des temps d’échanges autour de la foi.
La prochaine aura lieu le dimanche 12 juin à la Rose à Marseille.

©Robert Poulain ©Robert Poulain

L’annonce a créé la surprise et déclenché la joie des marseillais le 29 mai dernier: leur archevêque Jean-Marc Aveline a été désigné par le Pape comme le cinquième cardinal électeur français.


L’archevêque de Marseille est notamment connu pour son attachement à la méditerranée et au dialogue interreligieux.


Et à Marseille, ville multiconfessionnelle, de nombreuses initiatives existent pour favoriser ce dialogue et cette rencontre fraternelle, comme ce collectif de familles chrétiennes et musulmanes qui se rencontrent chaque année au mois de juin.
 
Des rencontres entre familles, mieux que des grands discours!

 
Jean-Pol Lejeune, prêtre référent du service diocésain des relations avec les musulmans à Marseille, nous explique que ce collectif a vu le jour en 2016. Cette année-là est décrétée “année de la miséricorde" par le Pape François et à cette occasion est organisée une conférence à deux voix entre l’archevêque de Marseille et l’imam Abdessalem Souiki.

 

A la suite de cette conférence, des familles ont eu le désir de se rencontrer hors les murs d’un amphithéâtre et ont lancé ces rencontres fraternelles autour d'un repas, d’activités pour enfants et ados et de partage sur la foi. Une démarche particulièrement encouragée par Mgr Aveline, qui souligne que tout ce qu’on peut faire ensemble vaut parfois plus que de grands discours.

 

Pour le père Jean-Pol, la fraternité naîtra là où “des coeurs souhaitent la vivre”. Elle se fait par une rencontre, le fait de prendre le temps de s’écouter, de se recevoir l’un l’autre. Il résume:“des portes s’ouvrent parce que l’autre différent de moi dans sa religion, sa culture,  m’apporte quelque chose!”.


Ce que le Père Jean-Pol retient de ces journées fraternelles, c’est avant tout la joie, la joie de recevoir quelque chose, celle qui vient des cœurs qui ont envie d’être ensemble et qui nous dépasse aussi parce qu’elle vient de Dieu. Cette joie que nous décrit le père Jean-Pol est communicative, tant elle se lit sur son visage.


Rendez-vous le dimanche 12 juin au parc de la maison de retraite de Saint-Maur dans le treizième arrondissement de Marseille entre 11h30 et 17h30 pour partager autour du thème “la foi, ce voyage intérieur qui libère”.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don