Accueil
L'Invité de la Matinale
©RCF

L'Invité de la Matinale

Emission présentée par Pierre-Hugues Dubois

Chaque matin, Pierre-Hugues Dubois reçoit une personnalité au cœur de l’actualité nationale ou internationale. Décryptage singulier de notre monde et de ses enjeux, mais aussi découverte d’un parcours, d’un engagement. Au cœur de la grande session d’information du matin, une rencontre quotidienne pour prendre de la hauteur avec bienveillance et pour donner du sens à l’information.

 

Partager
S'abonner

Episodes

  • Didier Duriez © Élodie Perriot / Secours Catholique

    "Il faut voter" l'appel de Didier Duriez, nouveau président du Secours Catholique pour les Élections législatives

    25 juin 2024

    Didier Duriez a été élu président du Secours Catholique - Caritas France le 12 juin dernier, dans un contexte politique pour le moins secoué, trois jours après la dissolution du Parlement. Depuis, de nombreux chrétiens et de nombreuses associations chrétiennes se sont engagées dans le débat. Certains pour s'opposer aux extrêmes, d'autres ciblant particulièrement l'extrême droite. Ce matin au micro de Pierre-Hugues Dubois, Didier Duriez appelle à voter, sans consigne de vote, mais en rappelant les valeurs de solidarité inconditionnelles du Secours Catholique.

  • ©RCF

    Le père Patrick Goujon revient sur l'affaire abbé Pierre

    18 juillet 2024
  • ©François Morinière

    Holy Games : un cessez-le-feu mondial pour les Jeux Olympiques, expliqué par François Morinière, ancien directeur de l'Equipe

    17 juillet 2024

    Dix jours nous séparent de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques. Avec le début de la trêve olympique le 19 juillet, les nations sont invitées à observer un cessez-le-feu mondial, symbole d'une fraternité retrouvée et d'un répit pour les conflits en cours. Interrogé par Pierre-Hugues Dubois, le membre fondateur de Holy Games et ancien directeur de l'Equipe, François Morinière, explique cette initiative de l'Église, visant à célébrer les valeurs spirituelles et humaines du sport. La messe pour la paix sera célébrée ce vendredi à l'église de la Madeleine. 

  • Pierre Vermeren, docteur en histoire contemporaine ©Wikimedia/AimeeBla

    Pierre Vermeren, docteur en histoire contemporaine

    16 juillet 2024

    À deux jours de l'élection du président de l'Assemblée nationale, la gauche peine à se mettre d'accord sur un nom pour Matignon. De son côté, le Rassemblement National fait son introspection quand le camp présidentiel tente de ne pas se diviser davantage. Les médias parlent d'une période "historique", d'un moment politique "inédit" dans l'histoire contemporaine française. Mais qu'est-ce qui explique de tels bouleversements ? Une cassure générationnelle pour Pierre Vermeren, docteur en histoire contemporaine. Il explique également l'évolution du vote des catholiques. 

  • "Donald Trump est une figure extraordinairement clivante. Il a une rhétorique très violente", selon Anne-Lorraine Bujon. ©RCF

    Tentative d'assassinat contre Trump : "Cette violence est consubstantielle à l'histoire politique des Etats-Unis" selon Anne-Lorraine Bujon, directrice de la revue Esprit

    15 juillet 2024

    L'image de Donald Trump, victorieux et combatif, fait le tour du monde et marque un tournant dans cette campagne présidentielle de 2024. Historiquement, la violence politique est intrinsèque aux États-Unis. La tentative d'assassinat de l'ancien président évoque les assassinats de figures emblématiques telles que JFK et Robert Kennedy. Anne-Lorraine Bujon, directrice de la rédaction de la revue Esprit et spécialiste de l'histoire politique américaine, revient sur le mandat de Trump, ponctué d'incidents violents  et analyse la violence politique à laquelle sont confrontés les Américains.

  • Le RN est passé de 89 députés en 2022 à 143 aux dernières législatives ©Daniel Dorko/Hans Lucas

    "On a largement dépassé tout ce que les politiciens imaginaient à propos de l'extrême droite", selon Jean-Yves Camus, directeur de l'Observatoire des radicalités politiques

    12 juillet 2024

    Avec seulement deux députés en 2012 contre 143 aujourd'hui, le Rassemblement national atteint des sommets inédits. Marine Le Pen parle de "victoire différée" et prépare déjà l'horizon 2027. Interrogé par Grégoire Gindre, le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite et directeur de l'Observatoire des radicalités politiques, analyse la montée en puissance de ce parti qui a récemment franchi le "plafond de verre", rassemblant plus de 9 millions d'électeurs au second tour des législatives.

  • Richard Ramos, secrétaire général adjoint du Modem ©Xose Bouzas/Hans Lucas

    " Le Président de la république va tuer le parlementarisme " selon Richard Ramos, secrétaire géréral adjoint du Modem

    11 juillet 2024

    Depuis le début de la course au poste de Premier ministre le 7 juillet, les partis politiques sont en effervescence. Richard Ramos appelle à respecter la volonté du peuple et à équilibrer les groupes parlementaires. Interrogé par Grégoire Gindre, le secrétaire général adjoint du parti de François Bayrou insiste sur la nécessité d'écouter les Français avant de nommer un Premier ministre. Selon lui, Emmanuel Macron est totalement "déconnecté" et fait preuve de "mépris envers l'Assemblée nationale".

  • Thomas Dossus, sénateur écologiste du Rhône ©Amaury Cornu/Hans Lucas

    "Il faut réinventer une façon de gouverner" selon Thomas Dossus, sénateur écologiste

    10 juillet 2024

    Ce mercredi, le sénateur écologiste du Rhône Thomas Dossus met en lumière un enjeu crucial : les institutions françaises peinent à s'adapter aux nouvelles configurations politiques issues des dernières élections. Selon lui, cette situation pourrait mener à une nécessaire réforme du mode de scrutin ou des méthodes d'élection parlementaire, afin de garantir une gouvernance plus stable et efficace. Interrogé par Grégoire Gindre, Thomas Dossus appelle à repenser le fonctionnement des chambres dans ce contexte politique inédit.

  • Mgr Matthieu Rougé était l'invité de la matinale sur RCF

    Législatives : " les questions du sens de la personne humaine et du bien commun, n'ont pas été suffisamment abordées" selon Monseigneur Matthieu Rougé

    8 juillet 2024

    Au lendemain du second scrutin des législatives, quel regard chrétien porter sur les résultats ? Monseigneur Matthieu Rougé, invité de la matinale par Pierre-Hugues Dubois, partage sa perspective pastorale sur les résultats et souligne la responsabilité des chrétiens dans la quête de la "véritable fraternité" face à une société de plus en plus fracturée. 

  • Comment gouverner la France au lendemain d'une nouvelle configuration politique à trois blocs ? - © RCF

    Législatives : décryptage des résultats par Clotilde Brossollet et Stéphane Vernet

    8 juillet 2024

    À la grande surprise de tous, le Rassemblement national n'est pas parvenu à se hisser à la première place de ces élections législatives. Si les reports de voix du front républicain ont contribué à battre le RN, Marine Lepen a tout de même affirmé que " Le Rassemblement national est le premier parti politique de France". Interrogés par Pierre-Hugues Dubois à l'occasion de la matinale RCF, Clotilde Brossollet et Stéphane Vernet décryptent les résultats ce lundi 8 juillet. 

  • ©Hans Lucas / Amaury Cornu

    Hervé de Lépinau, candidat à sa réélection pour le RN

    5 juillet 2024
  • ©Hans Lucas / Victoria Valdivia

    "Je suis en faveur de l'impôt universel" affirme Hadrien Clouet

    4 juillet 2024

    Hadrien Clouet, député sortant la France Insoumise de Haute-Garonne, se présente à sa succession comme candidat du Nouveau Front Populaire. Il est arrivé en tête avec près de 46 % des voix. À Toulouse, le Rassemblement National ne fait pas la percée qu'il réalise au plan national. À l'échelle du pays, se pose la question de la probabilité du succès du nouveau Front Populaire dimanche soir.

  • Antoine Armand © RCF

    Législatives 2024 : "La priorité, c'est de battre le Rassemblement National", pour Antoine Armand

    3 juillet 2024

    Antoine Armand est député sortant Renaissance en haute Savoie, il est candidat à sa réélection. Il est arrivé en tête au premier tour dans la 2e circonscription de Haute-Savoie, ce qui n'est pas si fréquent pour un candidat macroniste. Un tiers des électeurs qui se sont déplacés ont voté pour lui, 29 % pour le RN et 27 % pour le candidat du Nouveau Front Populaire. Ce dernier s'est retiré pour faire barrage au RN… 

     

  • Frère Jacques-Benoit Rauscher © RCF

    Que veut dire "voter en chrétien" ? Avec Jacques-Benoit Rauscher

    2 juillet 2024

    Si l'Église fait la distinction entre le temporel et le spirituel, elle propose tout de même des clés de discernement pour voter en conscience. Le frère Jacques-Benoit Rauscher est dominicain et sociologue, il a travaillé sur le discours du pape François relatif à la place de l'étranger et à la migration. Il revient sur l'entre-deux-tours des élections législatives en éclairant la situation politique actuel au regard de la doctrine sociale de l'Église. 

  • @ Pexels

    Législative 2024 : "Près de 40 députés RN sont élus dès le premier tour de cette élection législative", retour sur les résultats avec Arnaud Benedetti

    1 juillet 2024

    Au lendemain matin du premier tour des élections législatives, Arnaud Benedetti, rédacteur en chef de La Revue politique et parlementaire et professeur associé à la Sorbonne évoque les résultats d'une élection dominée par le Rassemblement National. "L'alternance commence" pouvait-on lire hier soir sur le pupitre de Marine Le Pen. Il est notamment l'auteur de « Aux portes du pouvoir - RN, l’inéluctable victoire ? » aux éditions Michel Lafonud 

     

  • @ Pexels

    Législative 2024 : Jean-Pierre Denis et Bernard Gorce analysent le résultat du premier tour

    1 juillet 2024

    Bernard Gors, journaliste à La Croix et Jean-Pierre Denis, journaliste et directeur du développement éditorial du groupe Bayard évoquent les résultats du premier tour des élections législatives. Ils s’interrogent : La France risque-t-elle de devenir ingouvernable ?

  • Bertrand Masson, adjoint PS au maire de Nancy et Valentin Dethou, maire divers droite de Champigneulles © RCF

    "On sent un pays un peu fracturé" témoignent Valentin Dethou et Bertrand Masson, élus locaux en Meurthe-et-Moselle

    28 juin 2024

    À la veille du premier tour des élections législatives cruciale pour l'avenir politique de notre pays, nous avons ce matin eu la volonté de donner une illustration concrète et de donner à entendre pour donner à comprendre ce qu'il se passe près de chez vous. Pour cela, nous avons installé notre studio à Nancy, avec le directeur de RCF Lorraine Nancy Nicolas Dufour. Comment trouver de la fraternité ? Nous en parlions avec Bertrand Masson, adjoint PS à la mairie de Nancy, la ville la plus peuplée de Meurthe-et-Moselle, et Valentin Dethou, plus jeune maire du département, élu sur une liste divers droite en 2020 à Champigneulles, ville de 6500 habitants, où le RN a comptabilisé 37 % des suffrages aux dernières européennes.

  • Philippe Guibert, essayiste et enseignant à l'École des Hautes Études internationales et politiques © RCF

    Dissolution : "On revient à un système où en cours de mandat, le peuple peut arbitrer" observe Philippe Guibert

    27 juin 2024

    L'essayiste Philippe Guibert, enseignant à l'École des Hautes Études internationales et politiques était l'invité de la matinale. Le spécialiste de l'opinion est notamment l'auteur de "Gulliver enchaîné, le déclin du chef politique en France" aux éditions du Cerf. Il a évoqué avec nous cette folle campagne législative éclair. Le premier tour a lieu dimanche prochain. À l'heure où le leadership d'Emmanuel Macron est plus que contesté. Existe-il encore une figure du chef en politique ?

  • Patrick Montel à la 10ème édition du DécaNation en 2014 © Pierre-Yves Beaudouin

    "Les Jeux Olympiques, c'est un rêve !" affirme Patrick Montel, commentateur sportif

    26 juin 2024

    À un mois de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques et Paralympiques, l'invité de la matinale était le célèbre commentateur sportif Patrick Montel. Pendant plus de 30 ans, il fut la voix de l'athlétisme sur le service public. À l'occasion des JO de Paris 2024, il interviendra sur l'antenne de la radio RTL. Il nous invite à l'émerveillement face à cet événement sportif et festif mais nous confie aussi ses inquiétudes.

  • Édouard Lynch, professeur d'histoire contemporaine à l’université Lumière-Lyon II © RCF

    "On a un certains nombre de points communs" Édouard Lynch analyse le parallèle entre le Front Populaire de 1936 et le Nouveau Front Populaire de 2024

    24 juin 2024

    Dimanche 9 juin au soir, stupeur de la dissolution. Mais très vite, François Ruffin appelle à la constitution d'un "Nouveau Front Populaire." Il ne faudra ensuite que quelques heures pour que les différents partis de gauche trouvent un accord. Cette union des gauches, et ce nom "Nouveau Front Populaire" renvoie immédiatement à la coalition qui avait permis à Léon Blum de l'emporter en 1936. Mais qu'y a-t-il de commun entre le Front Populaire et le Nouveau Front Populaire ? On s'est posé cette question dans la matinale avec Édouard Lynch, professeur d'histoire contemporaine à l’université Lumière-Lyon II.

Vous avez parcouru 20 épisodes sur 1313

Afficher plus

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don