Accueil
Victor Grezes, un athée au contact des croyants
Partager

Victor Grezes, un athée au contact des croyants

RCF,  -  Modifié le 28 juillet 2016
Visages Victor Grezes, un athée au contact des croyants
Son tour du monde des initiatives interreligieuses est un plaidoyer pour une fraternité en acte, qui laisse de la place à la conviction de l’autre. Victor Grezes répond à Thierry Lyonnet.
Victor Grezes Victor Grezes

Il est celui à qui le pape a dit "Tu es athée ? C’est parfait, tu es mon nouvel ami, ne change surtout pas". Il y a aussi soeur Marie-Paule, religieuse libanaise, que Victor Grezes a rencontrée en Israël et qui lui a dit un jour: "Peut-être que tu ne crois pas en Dieu mais tu rayonnes". Cette réflexion-là, il l'a sentie emplie de sagesse et de bienveillance.
 

Un athée à la rencontre des croyants

Il arrive souvent que des croyants lui affirment: "Tu connais Dieu sans le savoir". Ce type de remarques a de quoi gêner le jeune homme. Elles ne sont pas toujours respectueuses de ce qu'il est, c'est-à-dire un athée, qui ne cesse de rencontrer des croyants de toutes convictions et que ces rencontres, précisement, renforcent dans l'athéisme. En fait, il y a manifestement, pour beaucoup de croyants, quelque chose d'insolite, voire d'incompréhensible, dans la démarche de Victor Grezes.

A 24 ans, le jeune homme fait preuve d'une ouverture à l'autre qui interpelle. Et que l'on comprend mieux à la lecture de son livre, "Je suis athée, croyez-moi", publié en février 2016. Il y raconte son tour du monde des initiatives interreligieuses, effectué en compagnie de quatre amis juif, chrétien, musulman et agnostique, l'InterFaith Tour. Un voyage qui lui a permis de rencontrer le pape François mais aussi des rabbins, un cardinal, des imams, des prêtres shintos...
 

Coexister, toujours

Lorsqu'il était étudiant, à l'âge de 19 ans Victor Grezes a rencontré Samuel Grzybowski, le fondateur de l'association Coexister. De cette rencontre entre les deux étudiants, une amitié est née. L'un est catholique engagé, l'autre athée. Grâce à un goût partagé du dialogue, cette amitié a fait découvrir à Victor Grezes une autre vision des religions.

Lui qui a grandi dans l'athéisme, est passé d'une "vision un peu dogmatique de la question religieuse" à une nouvelle compréhension du phénomène religieux, dont il a appris à distinguer la démarche personnelle de l'institution. Victor Grezes se dit athée, car il ne se sent pas concerné par la question de la transcendance: "Dieu n'ayant pas d'impact dans ma vie". Mais cela ne l'empêche pas d'être curieux et de reconnaître qu'il y a des choses qu'il ne sait pas, sur le chapitre des religions notamment. Il est aujourd'hui directeur de la vie association de l'association Coexister.

Emission enregistrée en avril 2016.
 

En juillet 2013, nous nous lancions dans un projet fou. Cinq jeunes de différentes religions et convictions ont décidé de partir pendant un an à la rencontre d’acteurs qui œuvrent ensemble et proposent de nouveaux modèles de cohésion sociale via l’interreligieux : un juif, un chrétien, un musulman, un athée et un agnostique.
Source: InterFaith Tour

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don