Accueil
Prière de Taizé: "Rassemble mon cœur pour qu’il t’adore"
Partager

Prière de Taizé: "Rassemble mon cœur pour qu’il t’adore"

RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
La prière des Frères de Taizé Prière de Taizé: Rassemble mon cœur pour qu’il t’adore
RCF diffuse chaque soir un temps de prière en direct de Taizé. Un temps de communion et de fraternité en solidarité avec tous ceux qui font face à l'épidémie de coronavirus.
podcast image par défaut

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère BENOît

"Enseigne-moi, Seigneur, tes voies, afin que je marche en ta vérité, rassemble mon cœur pour qu’il t’adore." (Psaume 86)
 
Ce soir, nous sommes de nouveau en communion invisible avec de nombreuses personnes qui nous écoutent à travers les réseaux sociaux et grâce aux ondes du réseau RCF. Depuis Taizé, nous saluons fraternellement celles et ceux qui prient avec nous.
 
Si je prends la parole maintenant – seulement sur les ondes – c’est parce que le silence n’est pas très radiophonique. À Taizé, matin, midi et soir, au cœur de chaque prière commune, le temps de silence est une occasion de mettre en pratique cette invitation du Psaume 86, que nous avons entendue comme lecture biblique ce soir : "Rassemble mon cœur pour qu’il t’adore."
 
Oui, devant les soucis de la vie ou les épreuves que nous pouvons tous connaître, et ces derniers jours devant les mesures de précaution et de confinement qui s’accentuent, devant aussi les nouvelles de nos proches malades ou isolés, il peut arriver qu’au plus profond de nous la peur semble prendre le dessus, ou que nos cœurs se dispersent. Sans nous abandonner au fatalisme, soyons attentifs à cette peur qui nous envahit parfois ! Elle est une vraie réalité pour beaucoup.
 
Dans ces temps troublés, pour celles et ceux d’entre nous qui avons en partage la foi chrétienne, nous avons sans doute encore plus besoin de garder un ancrage intérieur. Comme le dit frère Aloïs dans les "cinq Propositions" qu’il a écrites pour l’année 2020 : tous "nous avons besoin de trouver un lieu d’ancrage intérieur où nous pouvons être nous-mêmes. Cet ancrage ne peut-il pas s’accomplir dans la prière, dans un dialogue d’amitié avec le Christ ?"
 
C’est la raison pour laquelle il nous a semblé si important de proposer cette initiative de prière partagée – qui se poursuivra aussi longtemps que durera le confinement. Car nous avons tous besoin d’un lieu où reposer notre cœur. Comme un centre de gravité intérieure où, nous dit Jésus, "vous trouverez le repos pour tout votre être" (Matthieu 11, 29).
 
Le verset du psaume 86, que nous avons entendu tout à l’heure, commençait par ces mots : "Enseigne-moi, Seigneur, tes voies." Nous mettre à l’écoute du Seigneur dans ces temps incertains n’est sans doute pas facile pour plusieurs d’entre nous. Pourtant, n’y a-t-il pas là aussi un bel appel à exercer notre attention envers celles et ceux qui souffrent ? Comme le disait le théologien orthodoxe Olivier Clément, rien n’est plus responsable que de prier. Et je le crois : Dieu nous parle aussi à travers ces événements.

Chaque soir, nous allons essayer de partager avec vous un témoignage concret. Pour aujourd’hui, le signe d’espérance nous est donné par Martin, 24 ans, un jeune volontaire français, à Taizé depuis neuf mois, qui nous écrit suite à la fermeture de l’accueil ici : "Les voies du Seigneur sont impénétrables. Cette expression est devenue banale quand nous voulons exprimer notre perplexité. Aujourd’hui, je crois qu’elle se rappelle à nous dans toute son intensité... Je partage la souffrance et la confusion des esprits et des cœurs en cet instant. Mais je rends grâce à Dieu, du fond de mon âme, parce qu’il a mis en moi une joie plus profonde que cette souffrance. Au-delà de la tristesse, j’ai la certitude que Dieu est à l’œuvre, ici et maintenant."
 
La prière commune va maintenant reprendre, avec les intercessions entrecoupées du "Kyrie Eleison". Bonne fin de prière à chacune et chacun de vous.

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30 (dès lundi 23 mars)
- La messe dominicale : à 18h15
- Le culte protestant : le samedi à 18h15
Vous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
PRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de :
La Prière du matin
- La Prière du soir
- Le Psaume du jour.
- Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30)
ET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Émission La prière des Frères de Taizé © RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
La prière des Frères de Taizé

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don