Accueil
Parcours de foi, parcours de femmes
Partager

Parcours de foi, parcours de femmes

Un article rédigé par Violaine Attimont - RCF, le 8 mars 2022  -  Modifié le 11 mars 2022
Témoin Trois générations de femmes témoignent de leur foi

Il y a Liliane, la grand-mère, Anne, la mère et Loïs, la petite-fille. Trois générations de femmes qui témoignent de leur foi chrétienne. Sur RCF en ce 8 mars nous suivons trois parcours de foi différents, trois parcours de femmes au micro de Violaine Attimont. 

Liliane, Anne et Loïs dans les studios de RCF / Violaine Attimont Liliane, Anne et Loïs dans les studios de RCF / Violaine Attimont

Liliane "j'avais vraiment besoin de pardon, c'était essentiel"

 

Liliane à 87 ans. Elle est normande, veuve depuis quelques années, maman de quatre enfants. Lorsqu'elle se présente, elle donne naturellement son année de mariage, 1958. Depuis cette union, la famille n'a cessé de grandir. "J'ai 12 petits-enfants et 4 arrières" dit Liliane avec fierté.

À 20 ans, Liliane fait une rencontre avec le Seigneur à Monaco où elle vivait une période difficile avec des parents en grande difficulté matérielle. Pour se distraire Liliane sort beaucoup pour oublier le quotidien.

"Malheureusement je suis arrivée à un point où j'étais complètement écoeurée, je ne voulais plus rien savoir de la vie et c'est à ce moment-là que le Seigneur s'est présenté à moi sous la forme d'une nouvelle cliente qui m'a parlé de la foi" se souvient Liliane.  En découvrant l'Eglise évangélique, Liliane trouve non seulement "la Vérité" mais aussi "le pardon". Une délivrance qui s'est apparentée à "une conversion interne très profonde".

 

Je l'ai découvert comme un Dieu d'Amour, comme quelqu'un qui m'aimait, comme un être vivant, comme quelqu'un qui était prêt de moi et j'ai trouvé ça extraordinaire. Je n'étais plus seule.

 

Anne "je crois que leur vie nous a touchées entièrement"

 

"Mes premiers exemples, c'était mes parents et je crois que c'est ce qui m'a marqué le plus" raconte Anne, la fille de Liliane lorsqu'elle parle de son parcours de foi. Contrairement à sa mère, Anne a été baignée dans la spiritualité évangélique dès son plus jeune âge. Mais encore faut il s'approprier cet héritage spirituel.

 

À 18 ans, Anne doute de sa foi et remet en question certaines choses jusqu'ici évidente. "J'ai fait un petit retour, j'ai du arrêter un temps de chercher le Seigneur" se souvient-elle. C'est en se "nourrissant" de Dieu, de sa Parole mais aussi des autres membres de l'Eglise qu'Anne a expérimenté Dieu, petit à petit. "Je ne crois pas que c'était quelque chose qui était aussi marqué que maman. Les étapes se sont peut être enchaînées mais au fur et à mesure dans le temps" constate Anne très émue par le témoignage de sa maman.

 

Loïs "je peux dire aujourd'hui que j'ai vraiment rencontré Dieu"

 

La conversion de Loïs s'est faite en deux étapes. Tout d'abord grâce à l'héritage spirituel que lui ont légué les femmes de sa famille. En effet, l'éducation de Loïs a toujours été tournée vers la foi. "Très vite dans mon coeur d'enfant j'ai cru" résume-t-elle.

 

Sa rencontre personnelle avec Dieu est arrivée lors de son adolescence. "C'est au moment où on se rend compte de ses limites, qu'en fait tout seul on ne peut pas et en fait on demande de l'aide simplement à Dieu" raconte-t-elle. Comme une quête, une recherche qui a eu lieu à un moment de crise dans la vie de la jeune fille et où le Seigneur a su se rendre entièrement disponible à elle. "J'étais arrivée au bout de quelque chose dans ma vie [...] et ça s'est fait simplement dans ma chambre, un soir où je parlais à Dieu, je criais à Lui "Seigneur si tu existes révèle toi à moi" et là c'est comme si il y avait eu une lumière et vraiment mon coeur a été touché et j'ai sentie une présence" témoigne Loïs. 

 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don