Accueil
Mémé part en vadrouille
Partager

Mémé part en vadrouille

Un article rédigé par Hilaire Bodin - RCF Sarthe,  -  Modifié le 15 septembre 2021
La joie d’être vieux A 101 ans, Mémé part en vadrouille

Hilaire Bodin nous raconte le road-trip incroyable de Fiona Lauriol et de sa "Mémé" à travers l'Europe ou comment redonner goût à la vie d'une personne âgée. 

Fiona Lauriole et sa grand-mère ont parcouru 15 000 km en Europe © Fiona Lauriol Fiona Lauriole et sa grand-mère ont parcouru 15 000 km en Europe © Fiona Lauriol

Hilaire,  dans une chronique récente vous faisiez référence à l’intensité de la vie dans la grande vieillesse. Je vous rétorquais que les images des personnes âgées  dans les EPHAD  donnent plutôt l’impression qu’ils sont passifs et  souvent endormis.  Qu’en pensez-vous ?

Je suis d’accord avec vous, la vie c’est comme une bougie à la fin la flamme est chancelante et fragile, parfois elle ne tient qu’à un fil, mais donner lui du carburant de l’oxygène et elle repart de plus belle.

 

On ne donnait plus que 8 jours à "Mémé"

Je vais vous conter une histoire  incroyable mais vraie et récente parue dans la dernière page du quotidien : Ouest France en date du 30 Juin 2021.  Il était une fois une centenaire épuisée,  dont la flamme de la vie vacillait dangereusement. Les médecins ne  lui donnent au maximum qu’ une semaine   à vivre. Sa petite fille , Fiona, en visite  ne supporte pas de la  laisser mourir loin des siens. Elle décide l’amener finir sa vie chez elle. 

Elle  précise :  « Elle était chétive, J’ai retrouvé ma Grand-mère accrochée au lit, dans des conditions difficiles, j’étais révolté. Il fallait que j’aille la chercher. Je l’ai amenée chez moi, je ne savais pas m’occuper d’une personne âgée, J’ai appris sur le tas »

Au bout de 6 mois, de présence journalière et d’affectueuses attentions «  Mémé  avait repris du poil de la bête, elle était en pleine forme, et on était toutes les deux-là à attendre. Elle dans son fauteuil et moi à la regarder » dit Fiona 39 ans.  Elle  lui demande : «  Dis, mémé ça te dirait de voyager vers la côte d’azur et partir à la redécouverte ton village natale, Boccolo Noce en Italie »

 

9000 km en camping-car

Mémé a été emballée… Oui, elle avait repris goût à la vie, emballée par l’idée de partir en voyage en camping-car à 101 ans. Elles vont bourlinguer et pendant 2 années sur les routes d’Europe.

Le 1er octobre 2018, Elles quittent la Faute-sur-Mer malheureusement au bout de quelques jours de voyage, Mémé a chuté en pleine nuit et s’est cassée le nez. Nécessaire retour à la Faute pour se soigner.

En Janvier 2019, rétablie, mémé annonce à sa petite fille : «  Allez on n’en reste pas là, si tu le veux bien , j’ai envie de repartir ». Elles décident d’aller à la découverte de l’Espagne en longeant les côtes jusqu’en Andalousie. Mémé fête ses 102 ans au Sud de L’Espagne à Alméria en Mars 2019. Rentrée en Mai, elle avait parcouru 9000 Km sur les routes de France et d’Espagne.

Toutes deux ragaillardies par l’aventure partagée, dès juillet 2019, repartent vers Saint-Jacques de Compostelle avec un nouveau camping-car plus confortable. Une pancarte « 101 ans, Mémé part en vadrouille » est accrochée fièrement à l’arrière du véhicule et ne manque pas de crée quelques attroupements curieux pour voir Mémé à chaque étape. Elles rentrent de ces longues  Vacances  les 1ers jours de Janvier 2020.

 

Fiona et "Mémé" sont restées bloquées en Espagne pendant 2 mois 

Aussi incroyable et extraordinaire que cela puisse paraître la centenaire a pris goût aux voyages. Alors en fin Janvier 2020, elles repartent pour leur quatrième escapade en 3 ans, sac à dos et fauteuil roulant, dans le camping-car.  Elles aiment les  routes espagnoles et repartent vers la péninsule  Ibérique afin de passer l’hiver au chaud. Mais la Pandémie COVID-19 s’accélère en Espagne et l’état d’urgence  impose un confinement de tous, voyageurs étrangers compris.  Pendant 2 mois, Mémé, Fiona et ses parents qui les ont rejoints sont coincés à proximité de Valence surveillés par la police afin qu’ils ne reprennent pas la route vers la France. Ils rentrent en France le 11 Mai  2020 après avoir parcourus  15 000 km  et envisagent de repartir vers la Roumanie.

Brusquement l’état de Mémé se dégrade, sa petite fille,  Fiona, à genou devant elle, lui dit : «  Mémé, si tu as envie d’y aller vas-y. On a fait un super voyage ensemble. Maintenant tu es prête pour faire ce voyage toute seule…je te rejoindrai dans très très longtemps ».

Elle s’est éteinte le lendemain à 103 ans.

Il y a 2 ans, elle n’avait plus que 8 jours à vivre disait son médecin ! Quelle incroyable leçon de vie.  La flamme de la bougie à repris de la vigueur alimentée par l’amour. Fional Lauriol sortira le 4 novembre un livre pour retracer leur aventure. 

Les personnes endormis en EPHAD ont simplement besoin de présence et d’amour… et elles vont se réveiller.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don