Accueil
Véronique Coomans – APECOS Rwanda – Scolariser les orphelins du SIDA
Partager

Véronique Coomans – APECOS Rwanda – Scolariser les orphelins du SIDA

Un article rédigé par Bérénice della Faille - 1RCF Belgique, le 15 juin 2023  -  Modifié le 26 février 2024
God's talents Véronique Coomans - Apecos Rwanda - Scolariser les orphelins du SIDA au Rwanda

« De beaux enfants, une belle maison, du travail quand je le voulais,  à manger tous les jours. 
Ma vie est belle... Et si l’heure était venue de m’occuper de ceux qui n’ont pas cette chance? »

Cette phrase, c’est Véronique Coomans qui la prononce. Retranscrite sur son site internet apecosrwanda.be, cette citation nous ouvre les portes d’un engagement : celui d’offrir à 50 enfants orphelins du SIDA une scolarisation et ainsi leur permettre de jouir d’une vie qu’ ils n’auraient pas pu atteindre autrement. Apecos, au fil des ans, a élargi ses activités : à côté de la scolarisation des enfants, elle offre des cours de couture, un accès à des micro-crédits…
 

Véronique Coomans©tous droits réservés Véronique Coomans©tous droits réservés

Une enfance au Congo


Véronique a vécu les neuf premières années de sa vie en République Démocratique du Congo. Au moment de l’indépendance, toute sa famille a dû fuir le pays. De retour en Belgique, son père, architecte de génie, construit lui-même sa maison avec des matériaux anciens. Ce père que Véronique admire tant lui transmet sa passion des travaux manuels. Sa mère, modèle de bienveillance et de calme est pour Véronique également une source d’inspiration très forte.

 

Du temps libre 

 


Véronique se marie et met au monde trois enfants, vit sur la propriété familiale et ouvre un magasin de décoration. En 2008, la crise financière la frappe de plein fouet ; la clientèle n’est plus au rendez-vous. Véronique fait de cette crise une opportunité et décide de transférer son magasin à domicile. Elle se retrouve avec beaucoup de temps libre.

 


L’engagement

 


Que faire de ce temps dont elle dispose ? Pour Véronique, c’est le moment de se lancer dans l’engagement humanitaire, qui trottait dans son esprit depuis de nombreuses années. Apecos Rwanda lui ouvre les bras et elle décide, après un premier voyage sur place, de s’impliquer dans ce beau projet, qu’elle redresse grâce à son enthousiasme et ses multiples casquettes. Elle doit lever des fonds et trouve ses premiers donateurs via des brocantes, des garden parties, des conférences etc. 
 

 

©tous droits réservés

 

 

Le parrainage

 


Petit à petit, elle parvient à faire parrainer une trentaine d’enfants. Chaque mois, des privés ici en Belgique verse 50€ et parrainent un enfant jusqu’à la fin de leurs études secondaires.
Cela permet à Véronique de mettre à disposition, avec les dons ponctuels, des micro-crédits à l’ouverture d’un commerce par exemple. Elle peut également payer deux employées couturières et un gardien à temps plein. 
 

©tous droits réservés

 

 

Inspirations

 


Outre à travers ses parents, Véronique trouve son inspiration directement dans les bénéficiaires de son association qui, de par leur ambition, leurs idées, lui ouvre les portes à des nouvelles activités génératrices de revenus. Ainsi la fabrication de sacs en papier provenant de vieilles pages de cours assemblées avec de la colle naturelle et que les femmes peuvent revendre. En effet, depuis des années, les sacs plastique sont interdits au Rwanda. 


Vous l’entendrez dans cette émission, Véronique nous parle avec enthousiasme de deux ouvrages qui l’ont particulièrement touchée. Il s’agit du dernier livre de Denis Mukwege, le gynécologue congolais. Il a vécu à Bukavu, tout comme Véronique et au même moment ! Peut-être se sont-ils croisés ! ‘La force des femmes’ a ému Véronique et passionné aussi, car le livre retrace en parallère de l’histoire du médecine, l’histoire du Congo.


Le second livre est Factfulness : saine habitude de fonder son opinion sur les faits. De Hans Rosling, ou comment appréhender les problématiques actuelles uniquement sur les faits objectifs, les chiffres, et se rendre compte que le monde ne va pas si mal que cela.

 


Le blog

 


Véronique, à chacun de ses voyages au Rwanda, tient un blog quasi au jour le jour. Il est passionnant et se parcourt comme un roman. Je vous conseille d’aller y jeter un œil sur https://www.apecosrwanda.be/blogs.php

 

Le futur

 

Les défis pour Apecos sont nombreux, à commencer par la relève que Véronique espère pouvoir concrétiser dans les années futures.
En attendant, une dizaine d’enfants sont prêts à être parrainés et les activités d’Apecos continuent de se pérenniser grâce aux dons. Vous trouvez plus d’informations sur apecosrwanda.be.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don