Accueil
Nettoyer les montagnes, un enjeu d'avenir
Partager

Nettoyer les montagnes, un enjeu d'avenir

Un article rédigé par Violaine Rey - RCF Haute-Savoie, le 8 septembre 2023  -  Modifié le 8 septembre 2023
Commune Planète Nettoyer la nature pour remettre la montagne sur la bonne pente

Mégots, étiquettes, emballages ou même équipement de sport, après les saisons hivernales et estivales, les déchets jonchent les pentes de nos massifs. Mercredi 13 septembre, à l'occasion de la World Clean Up Day, la journée mondiale du nettoyage de la planète, chacun sera invité à prêter attention à cette pollution qui l'entoure.

Un rendez-vous annuel qui est devenu pour certains une mission, un challenge, c'est le cas des équipes de l'association chambérienne Mountain Riders qui se sont fixé pour ambition de collecter les déchets de nos montagnes.

Collecte de déchets, aux Arcs, en 2023 - Yann Allegre pour Mountain Riders Collecte de déchets, aux Arcs, en 2023 - Yann Allegre pour Mountain Riders

L'essence d'un engagement vieux de 20 ans

Si fût un temps, veiller à ne pas laisser derrière soit des traces de son passage n'était pas une évidence, pour Mountain Riders, c'est une vocation.

"C'est ce qui a uni les fondateurs de l'association en 2001" confirme Margaux Bonhomme, chargée de projet Éducation et Zéro Déchet pour le collectif. Rendre ses lettres de noblesse à notre montagne en organisant des collectes d'abord, en passant le relais à d'autres bénévoles ensuite.


Aujourd'hui, l'association accompagne les collectivités, les citoyens, les stations qui souhaitent préserver la nature. "L'important, c'est cibler le territoire, d'avoir une équipe de bénévoles" commence Margaux "mais on ne va pas simplement ramasser les déchets et jeter les sacs. On va les ouvrir et voir ce qu'il y a à l'intérieur". Une technique, comme une science participative : la caractérisation.

L'objectif, voir quels sont les déchets ramassés sur un territoire en particulier, pour récolter des données et agir à la source de la pollution. Pédagogie, évolution des règlements, interdiction... La technique, popularisée par le collectif MerTerre et aujourd'hui reconnue par le Ministère de la Transition Écologique, porte ses fruits.
 

Yann Allegre - Mountain Riders
Yann Allegre - Mountain Riders

 

Faire de la protection de la montagne un enjeu commun

Au fil des ans, l'association a réussi à fédérer les acteurs de la montagne autour d'un seul et même objectif : ne plus voir de déchet sur les pentes des massifs d'ici 2030. Une charte a vu le jour et a été signée par des commerçants, des gestionnaires de remontées mécaniques, des élus de proximités, des clubs sportifs... "Le but ce n'est pas juste de signer" prévient Margaux Bonhomme. "Ce sont des acteurs qui s'engagent à mettre en place une politique de lutte contre les déchets, grâce aux données chiffrées récoltées".


Parallèlement, les collectes "originelles" de Mountain Riders se poursuivent au printemps comme à l'automne, les deux saisons plus calmes, loin des fortes affluences touristiques.

Un dernier rendez-vous aura lieu, le 16 septembre au Collet d'Allevard, avant une pause durant l'hiver.

Les actions reprendront de plus belle à la fermeture des stations de ski, en 2024, avec une urgence : nettoyer la montagne avant que les déchets ne se répandent sur d'autres territoires, au rythme de la fonte des neiges et des glaciers, au fil de l'eau.

 

La semaine, en bref

  • Et si la géothermie montait en puissance dans les Pays de Savoie ? Une campagne de prospection des sols à lieu en ce moment même autour de la frontière franco-suisse.
  • Une rentrée respirable : Cet été, plusieurs écoles de l'agglomération chambérienne ont végétalisé leurs cours de récré. À Annecy, la municipalité veut suivre le mouvement.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don