Accueil
Un bagad morbihannais crée un orgue à bourdons : huit instruments en un seul !

Un bagad morbihannais crée un orgue à bourdons : huit instruments en un seul !

Un article rédigé par Marie-Alix Roqueplo - RCF Bretagne, le 26 février 2024  -  Modifié le 29 février 2024
Journal régional (7h) Les Ronsed-Mor créent un orgue à bourdons

À Brest dans le Finistère, les spectateurs de la première manche du championnat des bagadoù ont eu une belle surprise sonore et visuelle ! À l'origine: un tout nouvel instrument baptisé "orgue à bourdons", une innovation des Roñsed-Mor de Locoal Mendon dans le Morbihan.

 

Le Bagad RONSED-MOR au championnat national des bagadoù de 1e catégorie au Quartz à Brest le 25/02/24 ©Sonerion/Krank Du Le Bagad RONSED-MOR au championnat national des bagadoù de 1e catégorie au Quartz à Brest le 25/02/24 ©Sonerion/Krank Du

Le dimanche 25 février avait lieu, à Brest, le championnat des bagadoù, ces orchestres typiques bretons réunissant bombardes, cornemuses, tambours et caisses claires écossaises. Parmi eux, le bagad de Roñsed-Mor s'est démarqué en présentant un nouvel instrument à vent.

C'est une idée qui avait germé depuis quelques mois chez les responsables de Roñsed-Mor : comment apporter davantage de nuances et de couleurs musicales sans changer d'instrument ? La réponse, c'est Jean Michel Mahévas, sonneur du Bagad des Roñsed-Mor, qui l'a trouvée. Il a assemblé 24 bourdons, créés de toutes pièces ou réutilisés et les a reliés à une poche de cornemuse pour ne constituer qu'un seul instrument : "l'orgue à bourdons". 

Trois mois de travail pour inventer un orgue à 24 bourdons

Une fois l'idée générale de l'instrument en tête, Julian Kergosien et Romain Toulliou, respectivement penn soner et penn cornemuse du bagad, en parlent à Jean-Michel Mahévas, sonneur maintes fois récompensé en couple bras avec son frère Christophe. "Ca a vraiment été une réflexion globale, entre l'idéal et le pratique. Plutôt que de rajouter 24 bourdons à une cornemuse, chose impossible, on s'est dit qu'on devrait organiser ça différemment, à la façon d'un orgue", raconte Frédéric Pennamen, président du bagad.

La complexité ? "Trouver une façon d'alimenter en air 24 bourdons à partir d'une seule poche de cornemuse... C'est ce système qui fait vraiment la plus-value de cet instrument." En collaboration avec les responsables du bagad, Jean-Michel Mahévas a créé ensuite l'instrument et les manettes pour "passer d'une quinte à une autre de façon continue".

Le secret ? C'est beaucoup de tuyauterie !

Un instrument qui donne une coloration particulière

Au-delà de l'idée même d'une telle invention, dont la paternité revient aux sonneurs de Roñsed-Mor, il a fallu trouver une "façon de la concevoir et de l'insérer de façon cohérente dans notre suite". Le 25 février 2024 à Brest , l'instrument a  été dévoilé pour la première fois, devant le jury de la première manche du championnat des bagadoù.

"Je pense que cela a produit un effet des plus sympathiques pour le plaisir du public autant que pour le nôtre", sourit Frédéric Pennamen, "ça apporte une nuance mélodique pour révéler un soliste par exemple... Comme on peut activer des changements de bourdons différents, on peut jouer sur l'écriture et changer de tonalité de façon rythmique" ajoute t'il.


À l'avenir les sonneurs morbihannais, qui ont décroché la quatrième place au pied du podium lors de cette première manche, comptent peaufiner leur instrument et l'embellir. L'idée serait plutôt de réserver cet instrument qui a coûté plusieurs milliers d'euros à des prestations "de type intérieur".

 

Le Bagad Roñsed-Mor (Locoal Mendon) au championnat des Bagadoù 2024 au Quartz à Brest avec son orgue à 24 bourdons

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don