Accueil
Vincent Chatelier: "les agriculteurs ont le sentiment d'être de plus en plus critiqués"
Partager

Vincent Chatelier: "les agriculteurs ont le sentiment d'être de plus en plus critiqués"

RCF,  -  Modifié le 30 juin 2021
L'Invité de la Matinale Vincent Chatelier: les agriculteurs ont le sentiment d'être de plus en plus critiqués
Samedi, la "plus grande ferme de France" a ouvert ses portes à Paris. Le Salon International de l’Agriculture est chaque année l’occasion de se pencher sur l’actualité de l’agriculture.
podcast image par défaut

L’édition 2017 du Salon International de l’Agriculture est avant tout marquée par le décès de Xavier Beulin, l’ancien président de la FNSEA. Ce dernier était "un homme assez ouvert sur l’international. Il avait le souci d’inscrire l’agriculture française dans la compétitivité européenne. Il s’inquiétait beaucoup du déclassement récent de la France sur les marchés européens. C’était un homme très compétent. Il était passionné d’agriculture, parfois controversé dans ses différents mandats" explique Vincent Chatelier, ingénieur de recherche et économiste à l’INRA de Nantes

Ces dernières années, le salon de l’agriculture s’était déroulé dans une ambiance tendue, au fur et à mesure des différentes crises agricoles, avec à chaque fois le même constat : il est de plus en plus difficile de tirer un revenu décent d’une exploitation agricole.

"C’est vrai que le salon s’ouvre pour la troisième année dans une situation de crise. L’année 2016 a été la pire année des dix dernières. On a eu trois grandes crises en quarante ans" ajoute Vincent Chatelier. Il explique également que les agriculteurs ont le sentiment d’être de plus en plus critiqués par la société.

Les agriculteurs ont été l’an dernier affaibli par la concurrence étrangère, et les embargos, notamment russes et chinois. Mais cette concurrence est également européenne. "La France reste le premier pays agricole d’Europe. On représente 20 % de la production agricole des 28. Mais nous sommes le second pays agro-alimentaire et le troisième pays exportateur de biens agro-alimentaires derrière les Pays-Bas et l’Allemagne. On surtout détérioré notre balance agro-alimentaire au niveau européen au profit de la Pologne, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Irlande et l’Espagne" conclut cet ingénieur de recherche et économiste à l’INRA de Nantes.
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don