Accueil
Une veillée de prière avec les migrants à Aix en Provence
Partager

Une veillée de prière avec les migrants à Aix en Provence

Un article rédigé par Sophie Lecomte - Dialogue RCF (Aix-Marseille),  -  Modifié le 10 juin 2021
Vitamine C (Aix-Marseille) Une veillée de prière avec les migrants à Aix en Provence
Chrétiens, juifs et musulmans ont choisi de se réunir pour accompagner les besoins spirituels des migrants souvent relégués au second plan. En quoi consiste cette veillée de prière ?
Michel Croc dans les studios de Dialogue RCF Michel Croc dans les studios de Dialogue RCF

Le 17 juin aura lieu une veillée de prière de 18h30 à 20h dans les jardins de Notre Dame de la Seds à Aix-en-Provence afin de les aider à faire "le deuil des morts laissés sur le chemin de l'exil et à regarder l'avenir avec espoir", explique Michel Croc, responsable d'une association qui s'occupe de l'accueil des demandeurs d'asile.

Cet évènement réunira chrétiens, juifs et musulmans qui accompagneront les migrants spirituellement, besoin qui est souvent relégué au second plan alors qu'il est bien souvent un soutien dans les épreuves subies.

L'idée vient à l'origine du diocèse de Marseille et du temple de la rue Villars à Aix-en-Provence de l'Eglise Protestante Unie de France qui ont intégrés au projet les musulmans et les juifs.

Depuis 2017, ils se réunissent deux fois par an à l'église Notre Dame de la Seds afin de commémorer leurs pertes et de bâtir l'espérance.

"La moitié des demandeurs d'asile ne sont pas logés par l'Etat"

Les demandeurs d'asile sont des migrants ayant droit à une protection de la part de l'Etat Français qui reconnait un trop grand danger pour eux dans leur pays d'origine. Cependant, beaucoup ne sont pas logés par manque de place.

Ces migrants profitent donc d'un logement provisoire dans des familles ou dans des appartements grâce à des associations comme JRS Welcome ou Agir.

Pendant la pandémie, la situation de ces individus a évolué : l'Etat à réussit à les reloger durant le confinement mais certains des volontaires pour l'hébergement n'ont pas pu accueillir les demandeurs d'asile pour des causes sanitaires.

Pour plus de renseignements sur les actions de JRS Welcome, rendez-vous sur leur site et pour l'association Agir à Aix-en-Provence rendez-vous ici

Article : Adèle Raoul-Duval
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don