Accueil
UE57 : fin de mandat pour Jean Poulallion, et élections pour la CCI Moselle
Partager

UE57 : fin de mandat pour Jean Poulallion, et élections pour la CCI Moselle

Un article rédigé par Cédric Rouillon - RCF Jerico Moselle,  -  Modifié le 13 juillet 2021
Les sons de l'actu UE57 : fin de mandat pour Jean Poulallion, et élections pour le CCI

Ambiance souriante mais studieuse, jeudi 8 juillet dernier au sommet de la nouvelle tribune Sud du FC Metz. Certains retiendront que cette assemblée générale de l’UE57 était une des premières manifestations privées à profiter de ce nouveau cadre. D’autres le départ annoncé du président Jean Poulallion en septembre, lequel a également lancé l’organisation patronale vers les élections à la CCI de Moselle.

Jean Poulallion, président de l'UE57 Jean Poulallion, président de l'UE57

Comme pendant cette assemblée générale, dans l’interview « debrief » qu’il nous a accordé, Jean Poulallion a d’abord salué les entreprises, leur capacité de résilience « pour trouver des solutions à la pandémie, là où parfois les autorités avaient plus de mal, notamment celles qui se sont mises à fabriquer du gel ou des masques ».  Et il y a naturellement la mobilisation de l’UE57 pendant la tempête, avec un vrai accompagnement au service des entreprises du territoire, à commencer par plus de 60 informations juridiques publiées au cœur de la crise, au printemps 2020.

Fin de mandat pour Jean Poulallion

Celui qui est l’homme fort de l’UE57 depuis 3 ans a aussi confirmé son départ à la rentrée de septembre : « je l’avais annoncé au début de mon mandat. Je dis ce que je fais, je fais ce que je dis. » Une certaine idée de la gouvernance des associations, « qui doit se nourrir du changement ». A la rentrée un binôme homme/femme devrait prendre le relais, avec le soutien d’un Jean Poulallion redevenu « simple rameur » de l’union.

Les élections à la CCI de Moselle en vue

L’UE57 a également profité de cette assemblée générale pour annoncer la constitution d’une liste aux prochaines élections consulaires pour la gouvernance de la CCI Moselle. En novembre, elle sera donc proposée face à celle portée par Fabrice Genter, actuel président de la CCI Moselle. Au cœur de la démarche, « faire émerger un vrai projet collectif pour la Moselle », avec notamment « l’irrigation du territoire », pour dynamiser le département et « éviter la nécrose ».

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Les reportages de la rédaction locale de RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Les sons de l'actu

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don