Accueil
Territoire zéro chômeur à Bourges nord : « Même 3 heures ou 4 heures par jour, ça me suffira ! »
Partager

Territoire zéro chômeur à Bourges nord : « Même 3 heures ou 4 heures par jour, ça me suffira ! »

Un article rédigé par Guillaume Martin-Deguéret - RCF en Berry, le 1 avril 2022  -  Modifié le 8 janvier 2024
Emissions spéciales Le projet "Territoire zéro chômeur de longue durée" avance à Bourges

Le projet de créer un "Territoire zéro chômeur de longue durée" avance à Bourges. La semaine dernière, le comité local pour l'emploi a été officiellement installé à la "Salle Pour Tous" des Gibjoncs. C'est une étape importante qui vient d'être franchie.

L'objectif du projet est de trouver un emploi sur-mesure aux chômeurs de longue durée © Photo d'illustration - Pixabay. L'objectif du projet est de trouver un emploi sur-mesure aux chômeurs de longue durée © Photo d'illustration - Pixabay.

Le projet "Territoire zéro chômeur de longue durée" a été lancé en 2017 en France. Ce dispositif doit permettre aux personnes sans emploi depuis longtemps de retrouver un travail au sein d'une entreprise à but d'emploi (EBE), mise en place pour l'occasion, sur une zone définie. Il s'agit de postes en CDI, sur-mesure et à temps choisi pour des tâches dites "utiles", sans faire de concurrence aux entreprises locales. Depuis 2019, une association s'est créée à Bourges pour mettre en place cette expérimentation dans le nord de la ville. 

Un comité local pour l'emploi

 

Une étape importante vient d'être franchie. Le vendredi 25 mars dernier aux Gibjoncs, le comité local pour l'emploi (CLE) a été officiellement installé. Il est composé notamment de l'agglomération de Bourges, de la Mairie, du Conseil Départemental du Cher, mais aussi de nombreuses associations et autres acteurs du territoire. « C'est lui qui va définir les travaux utiles », explique Marc Stoquert, le Président de l'association Territoire zéro chômeur à Bourges. « C'est lui qui va définir si on peut y aller ou non, c'est lui qui va définir l'EBE... C'est lui qui chapeaute. Ce sont ses membres qui vont diriger les commissions, et les commissions vont rapporter au CLE tout ce qu'elles vont faire ». Bref, on rentre dans le concret ? « On était déjà dans le concret ! » sourit Marc Stoquert qui concède : « On était sur une phase, je dirais administrative [...] aujourd'hui le comité local est installé, maintenant, on est dans une phase très concrète. »

 

« Je pense que ça peut aboutir à quelque chose, ça permet de se relancer dans la vie active. Là, au moins, on est sûr de travailler... Même si ce n'est pas 8 heures !

Un travail, enfin ?

 

Le territoire pour mener ce dispositif a été défini : il correspond au quartier des Gibjoncs avec une partie des Marais de Bourges. Sur cette zone, 400 personnes sans emploi sont intéressées pour participer à ce projet. Parmi elles, Jean-Paul, 60 ans. Au chômage depuis 3 ans, il a du mal à retrouver un emploi : « J'ai postulé à plusieurs postes, mais dès qu'ils voient l'âge... », déplore l'ancien plongeur en restauration. Il attend beaucoup de Territoire zéro chômeur : « Je pense que ça peut aboutir à quelque chose, ça permet de se relancer dans la vie active. Là, au moins, on est sûr de travailler... Même si ce n'est pas 8 heures ! Au moins travailler 4 heures, 3 heures... De quoi s'occuper au lieu de tourner en rond chez moi. Faire quelque chose d'utile pour moi et pour les autres. »

 

Installation du comité local pour l'emploi, le 25 mars dernier aux Gijboncs © RCF - Guillaume Martin-Deguéret.

 

Même son de cloche du côté de Philippe, 59 ans. Il est sans emploi depuis 2011. Pour lui, retrouver un travail est très difficile : « Déjà, je suis invalide d'une jambe, j'ai une prothèse... Plus mon âge ». Inscrit dans une boîte d'intérim, Philippe est habitué à recevoir des refus : « Là j'ai reçu une réponse d'un centre de loisirs, ils ne veulent pas ». Pas question pour autant de perdre espoir : « De toute façon, j'arrête pas ! C'est pas bon ? C'est pas grave, je vais chercher autre chose ». Participer à Territoire zéro chômeur lui serait donc bien utile pour « trouver un peu de travail. Même 3 heures, ou 4 heures par jour, ça me suffira, au lieu de rester chez moi sur l'ordinateur ».


Maintenant, il faut que Bourges soit habilitée "Territoire zéro chômeur de longue durée". Le dossier devrait être déposé « fin d'année, courant septembre ou octobre », détaille Marc Stoquert. Actuellement, 21 territoires sont habilités en France. Selon l'association nationale « fin janvier 2022, 986 personnes étaient embauchées dans les entreprises à but d'emploi » au sein de ces territoires. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don