Accueil
Secours populaire du Bas-Rhin : la précarité progresse encore
Partager

Secours populaire du Bas-Rhin : la précarité progresse encore

Un article rédigé par B.B. - RCF Alsace, le 27 septembre 2022  -  Modifié le 27 septembre 2022
Le Grand Entretien · RCF Alsace · Lorraine Nancy · Jerico Moselle Secours populaire du Bas-Rhin : vers une saison encore plus dégradée

Le Secours populaire français a lancé sa campagne « Pauvreté-Précarité ». Elle s’accompagne de la publication d’une enquête IPSOS/ Secours populaire qui porte sur la pauvreté et la précarité en France. Une nouvelle fois, les chiffres sont alarmistes.

© RCF Alsace © RCF Alsace

Pauvreté et précarité ne cessent de gagner du terrain en France. C'est en substance ce que révèle cette nouvelle enquête lancée dans le cadre de la nouvelle campagne du Secours populaire. Aujourd’hui, on compte 9,2 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté monétaire en France. C’est un million de plus qu’il y a dix ans. Quant aux résultats, ils sont récents : ils ont été obtenus cet été, auprès d'un échantillon de plus de mille personnes. 

Ils ne surprennent pas Camille Véga, le secrétaire général de la fédération du Bas-Rhin. Pour lui, cela fait des années que le phénomène s'amplifie et que les acteurs sociaux comme le Secours Populaire tentent d'alerter les autorités publiques. Sur le terrain, les bénévoles sont confrontés à une demande constante et peinent à y répondre : désormais, de nouveaux bénéficiaires franchissent la porte du Secours Populaire, comme par exemple, les étudiants. Le champ de la précarité s'élargit également : au budget alimentaire, principal poste de dépenses jusque là, s'ajoute le coût du logement et de l'énergie.

 

Un regard posé sur la pauvreté et la précarité

 

L'enquête ne s'arrête pas là. Le baromètre révèle aussi la façon dont la précarité et la pauvreté sont perçues et redoutées par les Français, avec un focus sur la perception des enfants. L'inquiétude monte en France. De plus en plus de Français redoutent les temps à venir. Mais lumière dans un avenir incertain : les enfants interrogés se disent plus conscients des difficultés sociales en France, mais surtout prêts à s'investir et aider les plus précaires. 

 

 

Retrouvez le Grand Entretien de la rédaction, du lundi au vendredi, dans le 18-19 en région sur RCF Alsace et RCF Lorraine Nancy. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don