Accueil
"Ouvrier, je relis ma vie dans un mouvement d'Action Catholique!"
Partager

"Ouvrier, je relis ma vie dans un mouvement d'Action Catholique!"

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 24 juin 2022  -  Modifié le 24 juin 2022
Vitamine C, en Haute-Savoie "Ouvrier, je relis ma vie dans un mouvement d'Action Catholique!"

En Haute-Savoie, près de cent personnes qui se reconnaissent dans l'identité ouvrière partagent ensemble leurs vies et leurs engagements à la lumière de l'Evangile.

Participants de la rencontre nationale de l'ACO, juin 2022, Lourdes ©ACO Participants de la rencontre nationale de l'ACO, juin 2022, Lourdes ©ACO

L'action catholique ouvrière compte une dizaine d'équipes dans le département de la Haute-Savoie: dans le genevois, en vallée de l'Arve et dans le bassin annécien. Un mouvement dont les membres ont évolués depuis les années 1950. "Il y a moins d'ouvriers et le sentiment d'appartenance à une classe ouvrière est moins fort" explique Bernadette Roustan, engagée à l'ACO au niveau régional et national. "Les membres de l'ACO aujourd'hui sont actifs ou retraités. Ouvriers, commerçants, employés dans le service à la personne..." souligne Michèle Racle, responsable du mouvement pour le diocèse d'Annecy. 

Voir, juger, agir

Les équipes relisent leur vie à la Lumière de l'Evangile. Des réunions mensuelles, avec un accompagnateur spirituel. "Comme les autres mouvements d'action catholique, nos révisions de vie se basent sur les trois piliers du voir, juger agir.  Un thème de rencontre va faire l'objet d'un partage. Ensuite nous approfondissons la Parole de Dieu. Puis nous dégageons à quelles actions nous nous sentons appelés dans nos vies" explique Joseph Villoux, engagé en Vallée de l'Arve. 

Découvrir la présence de Dieu dans le monde d'aujourd'hui

"Grâce à l'ACO, je vis ma double fidélité à la classe ouvrière et à l'Eglise, dit souvent une dame de mon équipe" témoigne Yvonne Chardon, d'Ambilly. "Nous vivons tous des engagements associatifs, militants, syndicaux ou politiques différents. L'ACO est une manière de prendre du recul. Je découvre le Christ présent au cœur de l'action des hommes aujourd'hui. Même chez ceux qui ne pensent pas comme moi!" souligne Joseph. "La relecture à l'ACO nous invite à agir, à aller vers le frère qui est dans la souffrance ou la difficulté, à vivre la solidarité. Peut-être que nous devrions plus oser dire que nous le faisons au nom de notre foi" conclut Michèle Racle. Michèle et Yvonne ont représenté la Haute-Savoie aux rencontres nationales de l'ACO, début juin à Lourdes. Cinq mille personnes y ont participé. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Vitamine C © RCF Haute-Savoie
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Vitamine C, en Haute-Savoie

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don