Accueil
Mgr Pascal Wintzer: "Le Front National n'est pas un parti comme les autres"
Partager

Mgr Pascal Wintzer: "Le Front National n'est pas un parti comme les autres"

RCF,  -  Modifié le 30 juin 2021
L'Invité de la Matinale Mgr Pascal Wintzer: Le Front National n'est pas un parti comme les autres
L'évêque de Poitiers a pris position contre le vote Le Pen au 2è tour. Mgr Pascal Wintzer répond aux questions de François Ballarin.
podcast image par défaut

Si l'Eglise de France a rappelé après le 1er tour les éléments de discernement pour le prochain tour de scrutin présidentielle, elle n'a pas appelé clairement comme en 2002 à faire barrage au Front national. Pour Mgr Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers, on peut comprendre cette prudence. 'Prendre une position par rapport à un choix politique c'est risquer de divisier les communautés chrétiennes.'
 

'L'église peut rassembler des gens qui votent différement'

Pour autant, à titre individuel, Mgr Wintzer est clair: il ne votera pas pour Marine Le Pen, candidate du Front National. Une prise de position en dehors de l'assemblée dominicale, mais assumée dans les médias ou sur compte twitter.'J'ai décidé de dire mon choix et les motivations pour lesquelles je ne peux pas voter FN. Mais je comprends qu'une telle prise de position peut heurter des catholiques qui ne comprennent pas qu'un évêque s'exprime dans ce domaine.' Il ajoute ' L'Eglise peut rassembler des gens qui votent différement.'

 

'J'ai le sentiment (en écoutant les propos du FN) que la solution qui désigne des coupables - l'Europe, les migrants, l'oligarchie - et dire 'dégageons-les' est simpliste.'

 

'la solution ne peut pas être simpliste'

Mais la réponse politique aux difficultés de la France est-elle celle de la fermture des frontières, du repli sur soir? 'Nous vivons dans un monde interdépendant, rappelle l'archevêque de Poitiers, et les défis de la France sont les mêmes pour les autres pays'. Le développement des pays du Sud engendre une 'concurrence' et un échange de produits et de personnes entre pays. 'C'est une réalité, comment y faire face?'

Pour Mgr Wintzer la solution ne doit pas être simpliste ni populiste. 'J'ai le sentiment (en écoutant les propos du FN) que la solution qui désigne des coupables - l'Europe, les migrants, l'oligarchie - et dire 'dégageons-les' est simpliste.' Il précise 'C'est mon devoir de dire cela: le Front National n'est pas un parti comme les autres.'
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
L'Invité de la Matinale

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don