Accueil
RCF Législatives 2024 : Gabriel Attal reste pour l’instant à Matignon

Législatives 2024 : Gabriel Attal reste pour l’instant à Matignon

RCF, le 8 juillet 2024  -  Modifié le 8 juillet 2024

Emmanuel Macron a refusé lundi la démission de son Premier ministre, lui demandant d'expédier les affaires courantes au lendemain des législatives qui ont porté la gauche en tête, mais sans majorité absolue.

Crédit photo : Daniel Perron / Hans Lucas. Crédit photo : Daniel Perron / Hans Lucas.

Gabriel Attal est arrivé à l'Élysée lundi en fin de matinée pour proposer sa démission, conformément à la tradition républicaine. Mais Emmanuel Macron lui a demandé de rester en fonction afin d'"assurer la stabilité du pays", selon l'Élysée, alors que Paris accueille dans moins de trois semaines les Jeux olympiques.

Un casse tête pour trouver une majorité

Après la surprise du 2e tour des législatives où la déferlante de l'extrême droite a été nettement freinée, la France se cherche une majorité parlementaire avant de désigner une personnalité capable de rassembler et de diriger un gouvernement. Un casse-tête alors que ni le Nouveau Front populaire (NFP, gauche, autour de 190 sièges), ni le camp présidentiel (autour de 160 sièges), ni le RN et ses alliés (plus de 140 sièges) ne peuvent atteindre, seuls, la majorité absolue (289 députés).

La gauche sur les rangs

La gauche, elle, a toutefois lancé les grandes manœuvres. "Il faut que dans la semaine, nous puissions être en mesure de présenter une candidature" pour Matignon, a déclaré le patron du Parti socialiste Olivier Faure, évoquant soit un consensus, soit un vote.  Simultanément, les discussions se multiplient aussi au sein de la majorité présidentielle, devenue la deuxième force nationale. La nouvelle Assemblée nationale élue siégera à partir du 18 juillet. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don