Accueil
Le Nice Jazz Festival 2022 a ravivé la flamme du spectacle live
Partager

Le Nice Jazz Festival 2022 a ravivé la flamme du spectacle live

Un article rédigé par Stèvelan Chaizy-Gostovitch - RCF Nice Côte d'Azur, le 19 juillet 2022  -  Modifié le 19 juillet 2022

Le festival niçois, installé dans le jardin Albert 1er, s'achève après une bonne dose de concerts très réussis. 

Le Nice Jazz Festival - Photo RCF Le Nice Jazz Festival - Photo RCF

On ne peut pas tout avoir (au même endroit au même moment) mais le Nice Jazz Festival a eu droit à des moments de voluptés, suspendus. Il y a eu aussi des moments survoltés avec une énergie dégagée qui a dû rendre jaloux le climat souvent chaud et lourd. Mais qui dit corps en transpiration dit aussi danses devant la grande scène et bonheur de pouvoir à nouveau être debout et agglutinés. Une période que le Nice Jazz Festival n'avait plus connu depuis que le Covid-19 a bouleversé nos vies.

 

Comment ne pas retenir le concert d'Ibrahim Maalouf ? Généreux sur scène et accompagné de musiciens hors-pair. Le talent unanimement reconnu de Gabi Hartmann, l'énergie de Fatoumata Diawara sur scène, femme fière militante qui prouve qu'elle a sa place plus que jamais sur scène et qui a envoyé un message d'espoir aux femmes. Son show a même fait de l'ombre à Clara Luciani, moins proche d'une identité de live, très proche de ce que l'on peut entendre dans ses disques: les fans sont ravis. La touche supplémentaire d'un concert restait absente.

 

C'était l'exact contraire de Deluxe: les aixois marquent ce Nice Jazz Festival. Ils descendent même dans la foule qu'ils mettent à genoux pour que tout le monde puisse voir et pour interpréter un de leurs morceaux. H.E.R a fait monter une de ses fans sur scène: duo émouvant mais concert bruyant pour Melody Gardot qui était sur la scène du théâtre de Verdure en même temps. Très attendue, elle a eu face à elle un public nombreux, généreux a qui elle a dit: "vous avez deux concerts en un: le stadium et le jazz club". 

 

La mission est, dans l'ensemble, réussie: le Nice Jazz Festival a su créer une rencontre entre deux publics qui venaient voir des artistes différents mais tout le monde a pu découvrir les goûts de l'autre. Un partage devenu rare et que l'on savoure. 

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don