Accueil
"Le leader de demain doit faire attention à sa vie intérieure", selon Romain Lavault
Partager

"Le leader de demain doit faire attention à sa vie intérieure", selon Romain Lavault

Un article rédigé par Simon Marty - RCF,  -  Modifié le 27 mars 2021
L'Invité de la Matinale "Le leader de demain doit faire attention à sa vie intérieure", selon Romain Lavault
Le chef d'entreprise publie "Chef d'entreprise en temps incertains" aux éditions Salvator. Il raconte comment la pandémie a changé sa vision de l'entreprise.
DR DR

À quelles répercussions durables de la crise sanitaire sur le management des organisations devons-nous nous attendre ? Début mars 2020, la France a dû réorganiser une partie du monde de travail, tant elle bouleverse depuis plus d’un an nos habitudes et nos organisations. Romain Lavault a lui-même dû s’adapter. Ce chef d’entreprise co-dirige le fonds d'investissement Partech et publie "Chef d'entreprise en temps incertains" aux éditions Salvator. 

Une nouveauté : le télétravail

Dans cet univers professionnel en pleine mutation, une nouvelle figure s’est imposée : celle du salarié adepte du télétravail. C’est une chance selon Romain Lavault puisque de nombreuses personnes économisent un temps de transport qui peut être mis à profit en famille par exemple. "Le télétravail est une vraie révolution positive si elle permet à chacun de récupérer du temps. Si ça crée plus d’isolement, c’est une copie qu’il faut revoir", tempère-t-il.

Si avant la crise, il pouvait y avoir un manque de confiance envers les salariés qui travaillaient depuis chez eux, les choses changent selon le chef d’entreprise. "C’est tout une question de confiance. On est passé dans un mode de management où il faut faire confiance. La question c’est 'est-ce que le télétravail leur permet de faire mieux leur travail ?'", s'interroge-t-il.

A contrario, cet effacement des frontières entre la sphère du travail et la sphère privée "a apporté plus de bienveillance entre collègues". C’est une des forces qui émerge de cette pandémie selon Romain Lavault : la valorisation du capital humain. 

La volonté de changer les choses

Aussi, "un des vrais fruits de cette crise c’est cette prise de conscience de notre fragilité individuelle", estime le chef d'entreprise. "On vient de réaliser qu’il n'y a pas de modèle de croissance infinie. On a une jeune génération d’entrepreneurs: elle porte dans son cœur cette volonté de changer les choses", poursuit-il. 

Romain Lavault veut prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux dans sa gestion de l’entreprise, tout en gardant à l'œil ses impératifs économiques. "Le chef d'entreprise est en permanence en train de répondre à des problèmes contradictoires. On voit qu’il doit devenir la raison d’être de son entreprise. Ça doit devenir la raison de travailler. L'enjeu c’est de réconcilier ce qu’il veut faire comme entrepreneur, ce qu’il doit faire comme mandataire social et ce à quoi il se sent appelé en tant que personne humaine", précise-t-il. 

"Le leader de demain doit aussi faire attention à sa vie intérieure. Dans l’après Covid, on ne dirige pas une entreprise uniquement avec sa tête mais aussi avec son cœur. On reconnaît qu’on est petit, qu’on est humain", conclut le chef d’entreprise chrétien.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don