Accueil
Evocae: une année pour s'orienter et trouver sa vocation
Partager

Evocae: une année pour s'orienter et trouver sa vocation

Un article rédigé par Sophie Lecomte - Dialogue RCF (Aix-Marseille), le 6 février 2024  -  Modifié le 6 février 2024
Esprit d'Entreprise Evocae: une année pour s'orienter et trouver sa vocation

Après le bac, vient le grand saut des études supérieures!
Pourtant pas toujours facile de se repérer dans le labyrinthe des formations supérieures et beaucoup abandonnent leur première année d’étude, souvent après quelques semaines de cours.
L’association EVOCAE, “éducation pour la vocation et l’accès aux études” propose une année de césure post-bac pour mieux accompagner cette transition à la vie étudiante.
Explications dans “M comme Midi”.
 

François-Xavier Huard et Laurence Décreau dans les studios de Dialogue RCF à Marseille par ©Robert Poulain François-Xavier Huard et Laurence Décreau dans les studios de Dialogue RCF à Marseille par ©Robert Poulain

“Crise de confiance chez les jeunes: mythe ou réalité?”, le ton est donné pour la première conférence-débat organisée par l’association EVOCAE, en lien avec le Festival des Vocations le 13 février prochain à 18h à ZEBOX.


“La confiance c’est l’enjeu n°1 chez les jeunes qu’on rencontre, précise François-Xavier Huard, directeur d’EVOCAE, quand un jeune retrouve confiance, il trouvera sa place. Nous sommes dans une société complexe qui laisse néanmoins la place à énormément de projets et d'opportunités de choix. Si vous n’avez pas cette solidité intérieure (...), vous aurez du mal à orienter votre vie, à faire des choix vraiment personnels et tout repose sur cette perle, ce trésor intérieur. C’est de l’or d’avoir confiance en soi et c’est le plus beau cadeau qu’on peut faire à la jeunesse d’aujourd’hui de lui rendre confiance en elle”.

 

Une rencontre, même de 15 minutes, peut changer une vie

 

Laurence Decréau, fondatrice du Festival des Vocations, participe aussi à cette conférence débat du 13 février. Elle a la conviction que chacun a sa place dans la société même s’il est parfois difficile de savoir comment la trouver. Elle mise avant tout sur la rencontre, celle “qui peut changer une vie, même en 15 minutes”. Dans un sourire, elle se rappelle ce jeune au parcours scolaire cabossé, ne sachant plus quoi faire de sa vie. Un jour, il croise un vieux monsieur, qui porte un sac très lourd et  lui propose de l’aider. Pour le remercier,  le vieillard lui offre un café et le jeune homme découvre que c’est un grand souffleur de verre et là une vocation naît. “Dès lors qu’on est ouvert, le déclic peut se produire à tout instant”, résume Laurence Décreau. Pour faciliter ce type de rencontre, elle organise “un festival des vocations et des rencontres” du 30 mai au 1er juin prochain au MUCEM.

 

Une année de césure pour découvrir sa vocation

 

EVOCAE propose aux jeunes qui les rejoignent des alternatives qui ont du sens car “la société a besoin d’une grande diversité de métiers”. Le parcours est construit sur 30 semaines, soit trois cycles de dix semaines. Un premier consacré à la découverte de soi et à la construction du projet de vie, un deuxième axé sur la formation à la réussite pour combler les carences méthodologiques et un troisième qui oriente vers des expériences de bénévolat, des activités artistiques et culturelles ou encore la découverte du territoire.

Quant à cet énigmatique terme de “vocation”? Pour François-Xavier Huard, elle constitue “le point de rencontre entre une démarche personnelle singulière, unique et un besoin social, une vie sociale qui nécessite la contribution de chacun”.


EVOCAE propose une année de césure pour prendre le temps de découvrir cette vocation profonde qui englobe toutes les dimensions de la personne parce “être étudiant cela s’apprend”.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don