Accueil
EVANGILE DU 5 MAI GUY MALBRANCKE
Partager

EVANGILE DU 5 MAI GUY MALBRANCKE

RCF Rennes,  -  Modifié le 5 mai 2021
Temps spirituel (Rennes) EVANGILE DU 5 MAI GUY MALBRANCKE
​Commentaire de l’évangile de Jean 15, 1-8
podcast image par défaut

« Moi, je suis la vraie vigne » ; « Moi, je suis » n’y a-t-il pas ici une allusion à l’épisode du buisson ardent où Dieu se révèle à Moïse comme « Je suis », Yahvé ?
Cette parole « Moi, je suis la vraie vigne » est la dernière des 7 paroles dans l’évangile de Jean, avec lesquelles Jésus témoigne de lui-même devant la foule, les pharisiens puis ses disciples ; rappelons les 6 autres : « Moi, je suis le pain de vie », « Moi, je suis la lumière du monde », « Moi, je suis la porte des brebis », « Moi, je suis le bon pasteur », « Moi, je suis la résurrection », « Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie ».
Vous vous êtes sans doute déjà nourris de chacune de ces sept paroles que Jésus, en union intime et parfaite avec le Père, donne de lui-même. 
Celle d’aujourd’hui : « Moi, je suis la vraie vigne » nous invite à voir en Jésus celui qui porte toute l’humanité en Lui. Il est. Nous sommes membres de cette vigne, sarments secs, sarments qui portent peu de fruits ou sarments qui demeurent sur la vigne, qui demeurent en Jésus.
Arrêtons-nous sur le mot « demeurer » cité au moins 7 fois dans notre page d’évangile ; chez Jean, ce mot « demeurer » est abondamment présent alors qu’il est assez peu présent chez les autres évangélistes. Où le trouve-t-on ? Après l’Annonciation : « Marie demeura chez Elisabeth environ 3 mois ». Zachée : « Zachée, descends vite, il me faut aujourd’hui demeurer chez toi ». Jean le Baptiste à propos de Jésus «  J’ai vu l’Esprit, tel une colombe descendre du ciel et demeurer sur Lui ». Les deux disciples à qui le Baptiste a montré l’agneau de Dieu  « Rabbi, où demeures-tu ? Ils virent où il demeurait et ils demeurèrent auprès de Lui ce jour-là ». Après l’épisode de la Samaritaine « Jésus demeura 2 jours chez les Samaritains ». Peu après notre page d’évangile « Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme, en observant les commandements de mon Père, je demeure dans son amour. » « C'est moi qui vous ai choisis et institués pour que vous alliez, que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure. ». Gethsémani : « Demeurez ici et veillez » (Marc 14, 34 et Matt 26, 38). Après la résurrection de Jésus, les pèlerins d’Emmaüs : « Reste, demeure, avec nous car le jour baisse… Et il entra pour rester, demeurer avec eux » (Luc 24, 29). A propos du disciple que Jésus aimait, Jésus s’adressant à Pierre « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? » 
Ecoutons l’invitation de Jésus ce matin à demeurer dans l’Amour, à demeurer tel un sarment sur la vigne, greffé à Celui qui est la vraie vigne, afin de devenir par l’Esprit Saint, la demeure de Dieu ; nous serons alors pour Jésus des disciples qui portent beaucoup de fruit, autrement dit des œuvres, qui demeurent. 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don