Accueil
"Du mange-cassette au numérique, l'envie de partager la Joie est restée"
Partager

"Du mange-cassette au numérique, l'envie de partager la Joie est restée"

Un article rédigé par Vanessa Sansone - RCF Haute-Savoie, le 2 décembre 2022  -  Modifié le 4 décembre 2023
Chemin de Foi · RCF en AuRA "Du mange-cassette au numérique, l'envie de partager la Joie est restée"

Le Père Charles Bouvard, prêtre du diocèse d'Annecy était l'initiateur, avec un groupe de laïcs et prêtres de Radio Nessy. Née en 1984, c'était l'une des premières antennes de ce qui est devenu le réseau RCF. Le Père Charles nous partage ses souvenirs de l'aventure des radios libres. Avec un maître mot : partager la Joie!
 

1984, première émission de Radio Nessy @RCF Haute-Savoie 1984, première émission de Radio Nessy @RCF Haute-Savoie

L'esprit de service. C'est ce que retient Charles Bouvard, quand il raconte son enfance. "Mes parents étaient agriculteurs et rendaient de nombreux services, dans le village". Au catéchisme, Charles est marqué par ce curé qui parle de "quelqu'un pour lui succéder". Et dans les années 1968, au séminaire, quand beaucoup quittent, le futur Père Charles Bouvard choisit de dire "oui" à cet appel à la prêtrise qu'il ressent. 

 

Faut-il prendre des heures d'antenne sur une autre radio libre ou créer une radio ?

 

C'est justement en 1968, au séminaire, que Charles Bouvard fait un stage dans une équipe dépendant du Jour du Seigneur. "Il s'agissait d'apprendre à utiliser l'image dans la catéchèse et la liturgie". Quand les radios libres apparaissent sur les ondes, c'est le Père Pichard, fondateur du Jour du Seigneur, qui incite Charles Bouvard à lancer une radio en Haute-Savoie. Le projet Radio Nessy mûrira  pendant deux ans. Deux ans de débats, avec des prêtres et laïcs  : faut-il prendre des heures d'antenne sur une autre radio libre ou créer une radio ? Pour qui, pour quoi dire, pour quoi faire ? "Une démarche synodale, comme on dirait aujourd'hui" sourit le Père Charles. 

 

La messe de Jean-Paul II sur le Pâquier : c'était impressionnant ! 

 

En 1986, au cours de la visite de Jean-Paul II, l'initiateur de Radio Nessy commente en direct la messe papale sur le Pâquier. "Nous étions sur des estrades qui tanguaient, s'était impressionnant !". Une visite qui incite les radios chrétiennes récemment nées à travailler ensemble. Le réseau RCF naîtra dans la foulée. "Il y avait toujours la crainte que Lyon mange les autres. Mais on sentait qu'il fallait mutualiser, pour aller vers plus de qualité. A la fois en terme de matériel et de compétences" se souvient le Père Charles. "Je constate l'évolution technique, les mutations vécues par RCF Haute-Savoie en plus de 30 ans d'histoire. Mais une chose est demeurée : l'envie de partager la Joie !".

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

Chemin de Foi · RCF en AuRA
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Chemin de Foi · RCF en AuRA

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don