Accueil
"Dans l'enfer d'Alep, la prière nous fait tenir"
Partager

"Dans l'enfer d'Alep, la prière nous fait tenir"

Un article rédigé par Florence Gault - RCF,  -  Modifié le 30 juin 2021
L'Invité de la Matinale Dans l'enfer d'Alep, la prière nous fait tenir
Le témoignage de Frère Ibrahim, curé d'Alep.Ce franciscain profite d'un voyage en France pour raconter le quotidien des habitants de Syrie.
podcast image par défaut

C'est un témoignage fort, celui du Frère Ibrahim Alsbagh, franciscain curé de la paroisse latine Saint-François d’Alep en Syrie. Le couvent se trouve au cœur de la ville, juste entre les quartiers est et ouest. Il vient de passer quelques jours en France pour témoigner de son quotidien qu'il raconte d'ailleurs un livre Juste avant l’aube publié aux éditions du Cerf. 
 

Sans eau et sans électricité 

"S'il n'y a pas de missiles qui tombent sur nos têtes dans le centre-ville, les conditions sont inhumaines. (...) Il n'y a pas d'électricité depuis 3 ans et demi, et il n'y a pas d'eau depuis 70 jours." explique le Fr Ibrahim. En témoignant, il veut faire connaître les souffrances des habitants mais aussi les signes qui permettent d’espérer bientôt une aube de paix.  "Nous voyons une ville détruite, sans solution. La guerre va durer longtemps. Il n'y a pas d'avenir? Mais la prière nous donne l'énergie pour aller en avant et mettre l'espoir dans les coeurs.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don