Accueil
Covid-19: toujours fermés, les musées s'impatientent
Partager

Covid-19: toujours fermés, les musées s'impatientent

Un article rédigé par Clara Gabillet - RCF,  -  Modifié le 15 février 2021
Le dossier de la rédaction Covid-19: toujours fermés, les musées s'impatientent
Les musées pourraient rouvrir prochainement. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot l'a évoqué lundi, sans fixer de date précise. Les professionnels du secteur, eux, s’impatientent.
DR DR

Aux grands maux, les grands remèdes. À Perpignan, le maire Rassemblement national Louis Aliot a rouvert, mardi, quatre musées de sa ville, grâce à des arrêtés municipaux. "C’est une forme de liberté et d’exercice de la souveraineté communale. On sait très bien les risques que l’on prend en faisant cela c’est-à-dire à peu près égaux à tout ce qu’on peut voir dans les transports en commun", affirme Louis Aliot.

Cela enfreint le décret qui a été fixé par l’exécutif le 29 octobre dernier pour fermer les musées. Mais en attendant l’audience au tribunal administratif qui aura lieu lundi pour trancher, ces musées sont ouverts et les visiteurs au rendez-vous. Interrogée deux jours plus tard sur le plateau de France 2, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a fustigé cette décision, accusant le maire RN de ne pas respecter les lois de la République.

Une impatience qui ne faiblit pas

Dimanche dernier, une lettre ouverte a été adressée au président de la République, écrite par 11 directeurs de revues d’art qui demandent la réouverture, au plus vite, des musées. "Nous sommes devenus des êtres qui regardent un art dématérialisé. On ne peut pas vivre longtemps comme cela", regrette Didier Rykner, directeur de la Tribune de l’Art et signataire de la lettre ouverte.

C’est à la suite de celle-ci que Roselyne Bachelot a évoqué la possibilité d’une réouverture prochaine des musées, sans donner de date. Mercredi, elle a reçu des directeurs de musées et de lieux culturels pour parler protocoles sanitaires et procédure de réouverture. "Même pour une heure, même pour un jour, il est important que les personnes puissent sortir de ce contexte morose et être confrontées à l’art et à la culture. Nous sommes en condition de réouvrir en respectant les protocoles classiques", assure Jean-François Chougnet, le directeur du Mucem de Marseille qui a participé à cette consultation.  

Aucun protocole précis n’a pour l’heure été annoncé. Mais la piste d’un passeport vaccinal est écartée. Roselyne Bachelot le considère comme une atteinte à nos libertés.

La créativité face à la crise

Dans l’attente de rouvrir leurs portes, certains lieux culturels regorgent de créativité. Depuis plusieurs mois, le château de Versailles s’est créé un compte Tik Tok a été créé pour faire visiter le monument virtuellement. C’est un réseau social, majoritairement utilisé par les 13-17 ans, où l’on poste des vidéos courtes d'une minute avec une musique par dessus. 

Le château de Versailles essaye de toucher un public plus jeune. "Notre spécialité c’est d’aller plus loin. On va dans les ateliers des métiers d’art, dans les souterrains avec les fontainiers. On essaye de montrer comment vit le château de Versailles", explique Thomas Garnier, qui réalise les vidéos et gère les réseaux sociaux du Château de Versailles.

C’est aussi une façon de rester actif en attendant la réouverture. "En faisant vivre nos coulisses, c’est montrer à notre public qu’on est prêts, qu’on continue à entretenir le château pour pouvoir les accueillir dès que ça réouvrira", affirme Thomas Garnier. En deux mois seulement, le compte a atteint les 50 000 abonnés.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don