Accueil
Confinement: pour le pasteur Didier Crouzet, "ce temps, il faut le vivre comme un cadeau"
Partager

Confinement: pour le pasteur Didier Crouzet, "ce temps, il faut le vivre comme un cadeau"

RCF,  -  Modifié le 20 mars 2020
Quatrième jour de confinement pour les Français. Pour beaucoup, l'épidémie de coronavirus est un révélateur, au sens large.
Epudf Epudf

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS : RCF ASSURE UN SERVICE D'ÉGLISE - RCF vous propose de suivre en DIRECT : 
\n\t- Une messe quotidienne : de 11h à 11h30 (dès lundi 23 mars)
\n\t- La messe dominicale : à 18h15
\n\t- Le culte protestant : le samedi à 18h15
\n\tVous retrouvez le commentaire de l'Évangile du dimanche dans Enfin une Bonne nouvelle.
\n\tPRIER AVEC RCF - Pendant la durée de quarantaine, RCF assure la diffusion de : La Prière du matinLa Prière du soir et Le Psaume du jour. Le chapelet en direct de la grotte de Lourdes (à 15h30).
\n\tET AUSSI : pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

Pas de confinement pour la foi, l'intelligence et la fraternité

Pour Didier Crouzet, pasteur, théologien, secrétaire général de l'Eglise protestante unie de France, cette épidémie "révèle évidemment des peurs, mais aussi une formidable invention de nos collègues, des paroisses, qui essaient d'inventer des manières de maintenir le lien communautaire et le lien pastoral".

"Chacun chez soi, mais pas chacun pour soi". "Sans contact mais pas sans tact". "Ne plus se serrer les mains, mais se serrer les coudes". Autant de formules qui traduisent bien l'état d'esprit du monde chrétien en France actuellement, RCF y compris, face à l'épidémie de Covid-19, et au confinement prolongé imposé par le gouvernement. Pour Didier Crouzet, le confinement ne doit "ni confiner notre foi, ni notre intelligence, ni notre fraternité".
\n 

"Dieu est pour nous un abri sûr"

Actuellement, chacun essaie de vivre ce confinement de la manière la plus confortable qui soit. Avec comme risques, "le repli sur soi, le repli sur ses peurs, sur son écran, qui était à la fois une source de lien mais qui peut être aussi anxiogène" estime le pasteur, qui rappelle alors l'importance de la parole de Dieu, face à cette anxiété. "Dieu est pour nous un abri sûr. Dieu est dans la cité, elle tiendra bon" peut-on ainsi lire dans le psaume 46.

L'isolement à domicile n'empêche pas de vivre sa foi. Bien au contraire, estime Didier Crouzet. Il cite l'exemple des malades, des personnes âgées, des détenus. "Eux vivent leur fois comme cela depuis bien longtemps. Ce n'est pas à eux que l'on va apprendre à vivre notre foi confinés. Ils la vivent à travers la prière, la lecture biblique, à travers un coup de téléphone, un geste de solidarité. On va réaliser que l'Eglise est bien plus large que nos institutions" lance-t-il.
\n 

Garder le calme et la confiance

"La mission du croyant est de garder le calme et la confiance. Le calme, ça veut dire ne pas se laisser embarquer dans la précipitation. Chacun va devoir se retrouver un rythme qui n'est pas le rythme habituel. Ce n'est pas facile. Mais se donner un rythme, c'est important" précise le secrétaire général de l'Eglise protestante unie de France. Pour ce dernier, il y aura un avant et un après confinement, pour nos institutions religieuses.

En période de Carême, le confinement prend un sens particulier pour les chrétiens. Notamment autour de la notion de vide, précise Didier Crouzet. "Le vide est quelque chose de présent dans la Bible. Il y a des vides effrayants, et d'autres qui laissent de la place pour le Seigneur. Ce vide, c'est la place de Dieu qui est avec nous mais sans nous encombrer. Il faut s'accrocher, c'est difficile. Mais c'est dans ce Carême que l'on essaie de se désencombrer et faire de la place pour le manque. C'est dans le manque que l'on réaliser que l'on a besoin des autres" conclut-il.

\n
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don