Accueil
Comment profiter de l'Avent en pleine épidémie ?
Partager

Comment profiter de l'Avent en pleine épidémie ?

Un article rédigé par Clara Gabillet - RCF,  -  Modifié le 1 juillet 2021
Le dossier de la rédaction Comment profiter de l'Avent en pleine épidémie ?
Il n'est pas simple de se préparer à Noël durant le confinement. Certaines initiatives positives et solidaires voient le jour, afin de mieux appréhender l'Avent.
podcast image par défaut

Alors que l'on approche du mois de décembre à grands pas, il est possible de profiter de cette période de l’Avent malgré le contexte morose. On vous propose un petit tour d'horizon.

Des marchés de Noël en ligne 

Les marchés de Noël ont été annulés cette année à cause de l'épidémie. Une entreprise, la MasterBox, a donc eu l’idée de les dématérialiser. À défaut de se promener dans les allées, on peut se promener sur un site internet et commander les produits. "On sait bien que l'ambiance n'est pas la même sur un site internet que dans un marché de Noël physique mais on a tout fait pour essayer de recréer cet univers. Ce qui va manquer bien sûr c'est le vin chaud et l'odeur des châtaignes qui grillent. Mais on s'adapte", explique Vincent Naigeon, son créateur, qui a aussi voulu soutenir les commerçants français face aux géants du e-commerce. 

Une chorale par écrans interposés

Au Québec, la chorale "Éclipse, un groupe vocal" a dû revoir son fonctionnement face à l’épidémie. Les chanteurs et chanteuses ne peuvent plus répéter ensemble de façon physique. Ils se retrouvent donc en visioconférence. Pour Noël, ils organisent une grande chorale collaborative, à laquelle tout le monde peut participer. Il s'agit de se filmer en chantant la chanson "Happy Christmas" de John Lennon et d'envoyer la vidéo aux organisateurs. Ensuite, l’équipe d'Eclipse assemblera toutes les vidéos pour en faire une grande chorale, comme si toutes les personnes chantaient ensemble. La vidéo devrait sortir le 22 décembre. "C'est vraiment l'idée de partager. Les gens sont isolés donc ce projet-là fait revivre le collectif. C'est pas le contact humain comme on aime mais au moins ça crée le contact", explique son président et fondateur Hugo Valiquette. 

Un calendrier de l'avent inversé

Sur le modèle du calendrier de l’avent où l’on trouve un chocolat ou un cadeau chaque jour jusqu’au 24 décembre, certains ont décidé d’en inverser le sens. Au lieu d’obtenir chaque jour quelque chose, on offre aux plus démunis en créant une boîte avec 24 cadeaux que l'on donne à une association. Mangaïa Bar, une jeune femme du Finistère, a voulu ainsi redonner du sens à cette période de l'Avent avec son projet la "Bulle inattendue".

Puiser dans notre créativité

Si on a l’habitude de célébrer Noël chez telle personne de la famille ou dans telles conditions, on peut se sentir un peu perdus cette année. Même si l’on pourra se déplacer, il faudra respecter des gestes barrière et ne pas être trop nombreux. 
Cette perte de repère est tout à fait normale. "Les repères s'inscrivent comme une sorte de rituel qui va nous permettre de renouer avec les systèmes du passé", explique Pascal Dion, psychothérapeuthe et hypnothérapeute. 

On ne doit toutefois pas se laisser abattre par cette période. Alors haut-les-coeurs ! "N'attendez que quelqu'un vous donne une autorisation pour créer quelque chose dans notre intériorité, dans notre relation avec les autres. Personne ne doit nous donner une autorisation d'être heureux à l'intérieur de nous-même", affirme Pascal Dion. 
 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don