Accueil
RCF "Tout homme qui regarde une femme avec convoitise..." (Mt 5, 27-32)
Partager

"Tout homme qui regarde une femme avec convoitise..." (Mt 5, 27-32)

Un article rédigé par Père Michel Quesnel (50936) - RCF, le 14 juin 2024  -  Modifié le 14 juin 2024
Prière du matin "Tout homme qui regarde une femme avec convoitise..." (Mt 5, 27-32)

"Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère"

Méditation de l'évangile (Mt 5, 27-32) par le Père Michel Quesnel

Chant final : "En Toi j'ai trouvé" par Anne Olivier et l'ensemble Saint Jean

alek-krivec-UNSPLASH alek-krivec-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu ne commettras pas d’adultère.
    Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui regarde une femme avec convoitise
a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
    Si ton œil droit entraîne ta chute,
arrache-le et jette-le loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier jeté dans la géhenne.
    Et si ta main droite entraîne ta chute,
coupe-la et jette-la loin de toi,
car mieux vaut pour toi perdre un de tes membres
que d’avoir ton corps tout entier qui s’en aille dans la géhenne.

    Il a été dit également :
Si quelqu’un renvoie sa femme,
qu’il lui donne un acte de répudiation.

    Eh bien ! moi, je vous dis :
Tout homme qui renvoie sa femme,
sauf en cas d’union illégitime,
la pousse à l’adultère ;
et si quelqu’un épouse une femme renvoyée,
il est adultère. »

Source : AELF

Méditation    Père Michel Quesnel

Les Eglises ont parfois durci les règles concernant les questions sexuelles, mais le commandement « Tu ne commettras pas d’adultère » fait bien partie du Décalogue (Ex 20, 14). Quant à la prescription concernant l’acte de répudiation, c’est le résumé d’une disposition qui figure dans le Deutéronome (Dt 24, 1-4).

Comme il l’a fait à propos du meurtre, Jésus pointe le regard non pas sur l’acte lui-même, mais sur les dispositions intérieures de la personne. On peut commettre l’adultère avant de s’être accouplé avec un homme ou une femme mariée. Entretenir en soi un désir coupable, c’est déjà pécher.

On pourra trouver que Jésus manque d’indulgence. Il est sans doute plus juste d’estimer qu’il invite à la prudence. Si j’éprouve de la convoitise pour une personne déjà engagée dans le mariage, mieux vaut éviter d’en posséder une photo ou une vidéo qui met en valeur sa séduction ; mieux vaut également éviter de me retrouver seul avec lui ou avec elle dans une pièce où se trouve un lit ou un canapé. Comme on dit familièrement, mieux vaut ne pas tenter le diable.

Cependant, l’Eglise n’a jamais interprété littéralement l’ordre que Jésus donne de m’arracher un membre qui me ferait tomber, qu’il s’agisse d’un œil ou d’une main. Elle n’a jamais ordonné de couper la main droite d’un voleur. La morale évangélique est exigeante, elle n’est pas barbare. 

Notre monde occidental est fortement porté sur le sexe. Nous sommes sans cesse agressés par des publicités qui mettent sur les affiches ou sur les écrans des hommes ou des femmes qui jouent de leur séduction pour convaincre d’acheter des biens de consommation courante. C’est un procédé malhonnête. Ne nous laissons pas faire, et dénonçons ces excès.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don