Accueil
Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez ..." (Lc 21, 34-36)
Partager

Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez ..." (Lc 21, 34-36)

Un article rédigé par Antoni Sébastien (Père) (59159) - RCF, le 2 décembre 2023  -  Modifié le 2 décembre 2023
Prière du matin "Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez ..." (Lc 21, 34-36)

"Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver"

 

Méditation de l'évangile (Lc 21, 34-36) par le père Sébastien Antoni

 

Chant final: "Éveille-toi, mon âme" par le Collectif Cieux Ouverts

andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Tenez-vous sur vos gardes,
de crainte que votre cœur ne s’alourdisse
dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie,
et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste
    comme un filet ;
il s’abattra, en effet,
sur tous les habitants de la terre entière.
    Restez éveillés et priez en tout temps :
ainsi vous aurez la force
d’échapper à tout ce qui doit arriver,
et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

Source : AELF

Méditation Père Sébastien Antoni

Eh bien, quel drole d’évangile n’est ce pas ? finir ainsi l’année liturgique avec ces mots… vos poils se dressent-il ? En effet, vous pourriez penser que ces paroles sont un peu anxiogènes, non ? Cependant, est-ce la le genre de Jésus de vouloir effrayer ? Je ne le crois pas ! sinon son appel à ne pas avoir peur, lorsqu’il apparait à ses disciples après la résurrection seraient une vaste blague ! Il faut donc chercher ailleurs… plus loin, mieux et dans la confiance… Et si ces paroles nous invitaient simplement à sortir de notre zone de confort, de nos sécurités ? Pas pour nous piéger, mais parce que l’on est appelé à vivre grand et large avec Dieu ! Pourquoi ne pas considérer la fin comme la résolution de certaines situations de notre vie, plutôt que comme une perspective effrayante ? Imaginons cela autrement : évitons de laisser nos cœurs s'alourdir en vivant de manière superficielle.  Faisons le tri dans nos relations, gardons-les pour grandir et devenir, libérons-nous de ce qui est toxique. En réalité, l’évangile nous rappelle simplement la vérité et le sens de la vie ce qui la fait grandir et ce qui l’éteint. Il nous dit simplement que vivre implique des responsabilités pas d’ordre morale au sens strict… ça c’est pas bien, ça c’est bien … mais parce qu’il y a des implications pour notre propre bonheur… et nous invite à terminer ce qui nous mène… nulle part. Cela vaut pour nos relations humaines, mais aussi pour notre relation avec Dieu et la fin de notre parcours terrestre. Pour un chrétien, la fin n'est jamais seulement une fin. Mais la fin de ce qui nous conduit à rien et nous fait perdre du temps…

Nous sommes appelés à vivre à plein et nous choisissons de ralentir cette vie… et même de nous en détourner… Faisons face à ces fins en sachant qu'au-delà de celle-ci se trouve une nouvelle vie, loin du néant. Nous allons ainsi de commencement en commencement. Aujourd'hui marque la fin d'une année liturgique, mais déjà demain un nouveau jour se lève avec une année pleine de promesses et de joies à vivre, à découvrir, à consolider... Allez, mes amis ! Vivons ! Car oui la fin d’une situation compliquée, d’une année liturgique ou même de du cours de notre vie est toujours le début d'autre chose... rien de moins que la vie en plénitude ? Etes-vous décidé à l’expérimenter ?

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don