Accueil
"Qu’ils deviennent parfaitement un" (Jn 17, 20-26)
Partager

"Qu’ils deviennent parfaitement un" (Jn 17, 20-26)

Un article rédigé par Jean-Marie Petitclerc (50913) - RCF, le 2 juin 2022  -  Modifié le 2 juin 2022
Prière du matin "Qu’ils deviennent parfaitement un" (Jn 17, 20-26)

"Qu’ils deviennent parfaitement un"

Méditation de l'évangile (Jn 17, 20-26) par le père Jean Marie Petitclerc

Chant final: "La bénédiction" par l'église nouvelle vie

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
« Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là,
mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
Que tous soient un,
comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi.
Qu’ils soient un en nous, eux aussi,
pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée,
pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :
moi en eux, et toi en moi.
Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un,
afin que le monde sache que tu m’as envoyé,
et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Père,
ceux que tu m’as donnés,
je veux que là où je suis,
ils soient eux aussi avec moi,
et qu’ils contemplent ma gloire,
celle que tu m’as donnée
parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
Père juste,
le monde ne t’a pas connu,
mais moi je t’ai connu,
et ceux-ci ont reconnu
que tu m’as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom,
et je le ferai connaître,
pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux,
et que moi aussi, je sois en eux. »

Source : AELF

Méditation Père Jean-Marie Petitclerc

                Suite à une bizarrerie du calendrier liturgique, avec le croisement du lectionnaire du dimanche avec celui de la semaine, voici qu’il m’ est demandé de commenter à nouveau un extrait de l’évangile de Jean, sur lequel je me suis déjà arrêté dimanche dernier. J’avais alors invité à marcher sur cette route d’unité, celle que construit l’Esprit Saint en reliant le Père et le Fils, une unité fondée sur le respect de la différence de chacun. Et c’est à cette unité que sont appelés tous les disciples du Christ.
                Je m’attarderai alors ce matin sur la manière dont Jésus prie pour nous, c’est-à-dire ceux qui ne sont pas à ses côtés autour de la table du dernier repas, mais ceux qui, grâce à la parole de ces convives, croiront en lui, autrement dit chacun d’entre nous qui, vingt siècles après ce discours de Jésus à ses apôtres, continue de croire en lui. C’est à nous tous en effet qu’il a fait connaître le nom d’un Dieu Père. Et cette foi en un Dieu Père constitue pour nous une invitation à vivre en frères.
                Chaque fois que j’interviens lors de récollection de préparation à la profession de foi, et ils sont nombreux, en ce début de mois de juin, ces pré-adolescents qui préparent leur profession de foi, j’aime dire : « On peut résumer la Bonne Nouvelle de l’Évangile en une équation : Professer un Dieu Père = Vivre en Frères. » C’est dans cet esprit de fraternité que se tient l’amour que Dieu  porte à ses enfants ; c’est cet esprit de fraternité qui continue de rendre possible la présence du Christ ressuscité au cœur de la communauté des croyants.
                Alors, à quelques jours de la Pentecôte, prions, à la manière de Jésus, pour que l’Esprit Saint fasse de nous tous une communauté de frères !
Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

©RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière du matin

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don