Accueil
"Quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé" (Lc 14, 1.7-11)
Partager

"Quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé" (Lc 14, 1.7-11)

Un article rédigé par Nicolas de Boccard (50553) - RCF, le 29 octobre 2022  -  Modifié le 29 octobre 2022
Prière du matin "Quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé" (Lc 14, 1.7-11)

"Quiconque s’élève sera abaissé ; et qui s’abaisse sera élevé"

Méditation de l'évangile (Lc 14, 1.7-11) par le père Nicolas de Boccard

Chant final: "Relever le faible" par le gr

andrew-pons-UNSPLASH andrew-pons-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

    Un jour de sabbat,
Jésus était entré dans la maison d’un chef des pharisiens
pour y prendre son repas,
et ces derniers l’observaient.
    Jésus dit une parabole aux invités
lorsqu’il remarqua comment ils choisissaient les premières places,
et il leur dit :
    « Quand quelqu’un t’invite à des noces,
ne va pas t’installer à la première place,
de peur qu’il ait invité un autre plus considéré que toi.
    Alors, celui qui vous a invités, toi et lui,
viendra te dire :
“Cède-lui ta place” ;
et, à ce moment, tu iras, plein de honte,
prendre la dernière place.
    Au contraire, quand tu es invité,
va te mettre à la dernière place.
Alors, quand viendra celui qui t’a invité, il te dira :
“Mon ami, avance plus haut”,
et ce sera pour toi un honneur
aux yeux de tous ceux qui seront à la table avec toi.
    En effet, quiconque s’élève sera abaissé ;
qui s’abaisse sera élevé. »

Source : AELF

Méditation Père Nicolas de Boccard

L’évangile pourrait se résumer ainsi : Il ne faut pas se prendre pour supérieur à ce que l’on est, mais accepté d’être relatif aux autres, à la communauté, à Dieu. Il nous permet de distinguer la vraie humilité de la fausse, en distinguant celui qui  :

  • Se croit supérieur en raison de ses relations, de son carnet d’adresse, de ses biens, de l’image que l’on donne ;
  • De celui qui se reconnait pauvre devant Dieu, comme tout chrétien devrait l’être : être un pêcheur pardonné, pauvre devant les autres.

Le seul regard qui nous rend juste et qui sait la vérité de notre être, c’est celui de Dieu sur nous. Puissions-nous accepter de nous laisser regarder par Lui, justifier par Lui et ne pas regarder comme les hommes regardent, selon les apparences.

On prête au Père Jean-Edouard Lamy l’histoire suivante. Pasteur d’une paroisse pauvre dans la périphérie de Paris au tout début du XXème siècle, il se trouve un jour dans le train qui le ramène à la Courneuve avec un couple qui l’interpelle : « nous faisons ce voyage car nous voudrions rencontrer le P. Lamy, il parait que c’est un saint. Savez-vous comment nous pourrions entrer en contact avec lui ? » Et l’abbé Lamy de répondre en levant les mains au ciel : « n’y allez pas, c’est un vieux fou ! »

« Quiconque s’élève sera abaissé, qui s’abaisse sera élevé »

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don