Accueil
"Qui est mon prochain ?" (Lc 10, 25-37)
Partager

"Qui est mon prochain ?" (Lc 10, 25-37)

Un article rédigé par Père François Lestang (50793) - RCF, le 3 octobre 2022  -  Modifié le 3 octobre 2022
Prière du matin "Qui est mon prochain ?" (Lc 10, 25-37)

""Qui est mon prochain ?"

Méditation de l'évangile (Lc 10, 25-37) par le père François Lestang

Chant final: "Qui est mon prochain?" Chant composé avec la participation du Secours Catholique

alexandra-seinet alexandra-seinet

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    voici qu’un docteur de la Loi se leva
et mit Jésus à l’épreuve en disant :
« Maître, que dois-je faire
pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
    Jésus lui demanda :
« Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ?
Et comment lis-tu ? »
    L’autre répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton cœur, de toute ton âme,
de toute ta force et de toute ton intelligence,
et ton prochain comme toi-même. 
»
    Jésus lui dit :
« Tu as répondu correctement.
Fais ainsi et tu vivras. »
    Mais lui, voulant se justifier,
dit à Jésus :
« Et qui est mon prochain ? »
    Jésus reprit la parole :
« Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho,
et il tomba sur des bandits ;
ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups,
s’en allèrent, le laissant à moitié mort.
    Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ;
il le vit et passa de l’autre côté.
    De même un lévite arriva à cet endroit ;
il le vit et passa de l’autre côté.
    Mais un Samaritain, qui était en route,
arriva près de lui ;
il le vit et fut saisi de compassion.
    Il s’approcha, et pansa ses blessures
en y versant de l’huile et du vin ;
puis il le chargea sur sa propre monture,
le conduisit dans une auberge
et prit soin de lui.
    Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent,
et les donna à l’aubergiste, en lui disant :
“Prends soin de lui ;
tout ce que tu auras dépensé en plus,
je te le rendrai quand je repasserai.”
    Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain
de l’homme tombé aux mains des bandits ? »
    Le docteur de la Loi répondit :
« Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. »
Jésus lui dit :
« Va, et toi aussi, fais de même. »

Source : AELF

Méditation Père François Lestang

 « Dans la Loi qu’y a-t-il d’écrit ? Comment lis-tu ? » Jésus répond à une question par deux autres questions, qui peuvent guider notre prière en ce matin.

Jésus demande d’abord « qu’y a-t-il d’écrit ? ». Il s’agit de faire mémoire de ce qui nous précède, cette Loi écrite donnée à Moïse au Sinaï. Le livre des Lévites affirme que celui qui observera les décrets et les ordonnances de cette Loi et les mettra en pratique trouvera la vie. Pour moi comme pour le docteur de la Loi qui interroge Jésus, j’hérite d’un trésor de sagesse qui me dit comment par le passé Dieu s’est adressé à son peuple, pour qu’il vive. Pour tout cela, pour celles et ceux qui m’ont enseigné, pour mes catéchistes et mes enseignants, je peux rendre grâce en ce matin.

Mais Jésus pose une deuxième question : « comment lis-tu ? ». Cette fois-ci, il ne s’agit pas de répéter ce que j’ai appris, ce que j’ai reçu de mes maîtres, mais il me revient de risquer ma propre parole. « Comment lis-tu ? », ce n’est pas « comment tes amis, tes voisins, tes collègues lisent-ils ? », mais cela appelle une réponse personnelle, appuyée sur la formation que j’ai reçue auparavant. Pour moi, avec tout ce que j’ai entendu, avec tout ce que je porte au cœur, comment est-ce que je comprends les enjeux de la vie sur terre, et l’appel à une vie éternelle, en présence de Dieu ? Pour répondre, il me faut l’aide de l’Esprit Saint, qui fera de moi aujourd’hui ce bon Samaritain, capable de m’arrêter pour prendre soin de celles et ceux qui se trouveront sur ma route.

Seigneur Esprit Saint, toi qui es l’amour, toi qui inspires les prophètes, donne-moi ton feu pour qu’aujourd’hui, je puisse manifester autour de moi la douceur de Dieu notre père.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don