Accueil
Pendant le confinement, prier chaque soir avec les frères de Taizé
Partager

Pendant le confinement, prier chaque soir avec les frères de Taizé

RCF,  -  Modifié le 29 juin 2021
La prière des Frères de Taizé Pendant le confinement, prier chaque soir avec les frères de Taizé
RCF diffuse chaque soir un temps de prière en direct de Taizé. Un temps de communion et de fraternité en solidarité avec tous ceux qui font face à l'épidémie de coronavirus.
podcast image par défaut

À partir du mardi 17 mars et pour toute la durée du confinement, RCF retransmet tous les soirs de 20h30 à 21h un temps de prière en DIRECT de la communauté de Taizé.

 

CONFIEZ VOS INTENTIONS DE PRIÈRE AUX FRÈRES DE TAIZÉ - Les auditeurs de RCF sont invités à faire part de leurs intentions de prière, dont certaines pourront être lues à l'antenne. Toutes seront portées dans la prière par les frères de Taizé.
> Cliquez ici pour confier vos intentions de prière aux frères de Taizé

 

méditation de Frère Luc

Ce soir du 17 mars, depuis la colline de Taizé, nous prions en communion avec tous les auditeurs de RCF et aussi avec ceux qui nous suivent en streaming par internet. 

 

Nous voulons dire, ce soir, notre gratitude et notre admiration pour tous ceux qui sont engagés dans l’accueil et le soin des malades

 

Quelques mots pour vous rejoindre alors que la prière se poursuit maintenant par quelques instants de silence... Depuis dimanche dernier les cloches se sont tues à Taizé et nous n’accueillons plus dans l’église de la réconciliation. Pourtant nous poursuivons notre prière quotidienne comme d’ailleurs le travail dans les ateliers. Nous sommes reconnaissants aux possibilités techniques qui nous permettent maintenant ce rendez-vous quotidien. Il nous rappelle que nous continuons notre marche de Carême en communion avec des croyants ailleurs dans le monde. 
 
Dans le bref texte lu ce soir, Jésus dit à Pierre : "J’ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas. Et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères." (Lc 22, 32) Jésus anticipe qu’à l’heure de l’épreuve Pierre va s’écrouler. Devant la violence de la crise, seul, il va perdre ses moyens et renier son Seigneur. Les autres disciples s’enfuiront dans la nuit. Mais avant même que cela n’advienne, Jésus assure Pierre de sa prière. Jésus lui dit en quelque sorte : "Je crois que même ton reniement ne pourra pas détruire la place que tu me fais dans ton cœur. Je t’en donne l’assurance."
 
Cela est aussi vrai pour nous. Ni nos faiblesses, ni nos incapacités, ni nos découragements, ne peuvent détruire le Oui déposé en nous par Jésus. Lui reste fidèle. Il prie pour nous. Il nous porte en lui. Il nous confie au Père. Sa confiance en nous garantit que nous ne serons jamais définitivement privé de la foi.
 
La prière de Jésus nous annonce aussi une responsabilité : "affermis tes frères", c’est-à-dire console, encourage et confirme ceux qui te sont confiés pour qu’à leur tour ils ne perdent pas définitivement pied. La conversion qui nous est proposée aujourd’hui ne serait-elle pas double : d’abord nous reposer de toute notre fatigue ou nos préoccupations sur la prière de Jésus ? Ensuite, d’être créatifs pour soutenir, encourager et affermir dans l’espérance ceux qui nous sont confiés ?
 
La personne d’espérance du jour c’est Claire, 24 ans, une jeune infirmière au CHU de la Timone à Marseille. Comme hier, comme demain, elle a pris son service de nuit à 19h. Déjà plusieurs membres du personnel sont en arrêt maladie. Elle va traverser la nuit, auprès des personnes déjà hospitalisées et de celles qui peuvent être montées depuis les urgences. En pensant à elle nous voulons dire, ce soir, notre gratitude et notre admiration pour tous ceux qui sont engagés de toutes leurs énergies et leur compétences dans l’accueil et le soin des malades.

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don