Accueil
Mt 6, 1-6.16-18 - Père Frédéric-Marie Lauroua
Partager

Mt 6, 1-6.16-18 - Père Frédéric-Marie Lauroua

RCF Bordeaux,  -  Modifié le 16 juin 2021
Prière - RCF Bordeaux Mt 6, 1-6.16-18 - Père Frédéric-Marie Lauroua
Chant final : Le chant du Père - Glorious
podcast image par défaut

Cet évangile nous accompagne chaque entrée de Carême et pour cela nous le connaissons bien. Il nous témoigne des 3 choses à faire dans notre vie chrétienne si nous voulons devenir des justes. Le chemin de la sainteté emprunte ainsi 3 voies parallèles, l’aumône, la prière et le jeûne. L’aumône symbolise bien plus que la pièce à la quête ou le don à une association, la solidarité à l’égard de tous, et le souci que chacun vive dignement du travail de ses mains ou s’il ne le peut pas ou plus, qu’il trouve toujours au moins un toit et du pain. La prière représente la première mission du chrétien, l’exercice de sa responsabilité universelle dans la sollicitude pour toutes les situations de détresse, mais aussi l’expression de la louange et de l’action de grâce à Dieu. Le jeûne est peut-être le plus délicat. Les mauvais esprits le caricature en une forme de flagellation malsaine ou la manifestation d’un mépris pour la joie et le plaisir. Il est tout sauf cela, il est l’acte de l’attente, une façon de ne pas se satisfaire totalement d’un monde où règne encore tant de douleurs et d’injustices. Il témoigne que tout en prenant plaisir à la vie, on prend aussi acte de la souffrance de nos frères en humanité et on veut rester éveillés tant que durent les larmes. Mais prendre ces 3 voies suffit-il ? Pour qu’une aumône soit féconde, une prière efficace, qu’un jeûne me garde en éveil il faut qu’il soit le mien, au plus secret de mon cœur, loin d’une convention, d’une habitude, d’un devoir-être. Il faut qu’il sorte du cœur dans le silence du face-à-face avec le Père ! Il faut qu’il soit mon cri sous son regard dans lequel je lui confie bien au-delà de ce que je saurais faire par moi seul, le désir de voir mon espérance se réaliser. Il faut entrer dans le secret pour déposer notre désir, nos aumônes et nos jeûnes entre les mains du Père, certains que lui seul peut leur donner la fécondité que l’on espère ! Rien ne donne du fruit s’il n’est offert à chaque instant dans le silence du cœur au Père qui voit dans le secret. C’est ce « déposer », cet abandon qui fera d’une vie bien remplie et généreuse, un chemin de salut, une graine de Gloire !

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF
Cet article est basé sur un épisode de l'émission :
Prière - RCF Bordeaux

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don