Accueil
"Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que..." (Mc 9, 41-50)
Partager

"Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que..." (Mc 9, 41-50)

Un article rédigé par Père Arnaud Alibert (50463) - RCF, le 24 février 2022  -  Modifié le 24 février 2022
Prière du matin "Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle..." (Mc 9, 41-50)

"Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains"

Méditation de l'évangile (Mc 9, 41-50) par le père Arnaud Alibert

Chant final: "Grâce sur grâce" par Sarah et Matt Marvane

michal-galezewski-UNSPLASH michal-galezewski-UNSPLASH

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
    « Celui qui vous donnera un verre d’eau
au nom de votre appartenance au Christ,
amen, je vous le dis,
il ne restera pas sans récompense.

    Celui qui est un scandale, une occasion de chute,
pour un seul de ces petits qui croient en moi,
mieux vaudrait pour lui
qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes,
et qu’on le jette à la mer.
    Et si ta main est pour toi une occasion de chute,
coupe-la.
Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains,
là où le feu ne s’éteint pas.
    Si ton pied est pour toi une occasion de chute,
coupe-le.
Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds.
    Si ton œil est pour toi une occasion de chute,
arrache-le.
Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu
que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux,
    là où le ver ne meurt pas
et où le feu ne s’éteint pas.
    Chacun sera salé au feu.
    C’est une bonne chose que le sel ;
mais s’il cesse d’être du sel,
avec quoi allez-vous lui rendre de la saveur ?
Ayez du sel en vous-mêmes,
et vivez en paix entre vous. »

Source : AELF

Méditation Frère Arnaud Alibert

Ce matin, bonne nouvelle, car pour peu qu’on ait servi le thé ou le café on se sent destinataire d’une promesse de récompense ! Mais cet esprit de service au petit déjeuner pourrait bien nous être de peu d’utilité si, par mégarde, notre main, notre pied ou notre œil nous entrainaient au péché. Par bonheur l'évangéliste Marc a omis de parler de la bouche, organe infiniment plus porté au péché que le pied ou la main surtout en période de distanciation sociale. Mais quand même, l’avertissement est net.

Je ne vais pourtant pas vous cacher qu’il y a 2 ans j’ai justement choisi un verset de ce passage comme thème d'année pour la communauté où je vis. Il s'agit du dernier : « ayez du sel en vous-même et vivez en paix entre vous ».

Cette phrase recèle une invitation sublime à être véritablement humain.

Avoir du sel c'est avoir du goût, c'est aussi avoir de la force, c'est être capable de faire donner aux autres le meilleur d’eux-mêmes. Avoir du sel, c'est avoir le talent de révéler la valeur des autres./ Le sel pique aussi sur les plaies mais ce n'est pas un défaut ; nous avons bien besoin parfois qu’on nous rappelle où sont nos plaies.

« Ayez du sel en vous-mêmes » donc mais pas pour devenir des va-t-en guerre. Car Jésus rajoute: « vivez en paix entre vous ». Une phrase à faire tourner comme le faisait si bien monsieur Jourdain : « entre vous vivez en paix » ou bien encore : « en paix, entre vous, vivez. »

Jésus nous donne le terrain de jeu de notre vie : la communion humaine, l’entre-nous qui nous unit. Il nous donne la règle du jeu : être en paix ; et nous indique le but du jeu : vivre. Nul doute que si nous appliquons cela au cours de cette journée, nous rentrerons ce soir entiers, avec nos 2 mains, nos 2 pieds, nos 2 yeux et notre bouche !

Bonne journée.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don