Accueil
Lourdes 2020 - "L'action d'un patron chrétien se régénère dans la prière", avec Philippe Royer
Partager

Lourdes 2020 - "L'action d'un patron chrétien se régénère dans la prière", avec Philippe Royer

Un article rédigé par Mathias Terrier - RCF,  -  Modifié le 17 août 2020
Émission Spéciale Lourdes 2020 - "L'action d'un patron chrétien se régénère dans la prière", avec Philippe Royer
On pense qu'un entrepreneur est d'abord un homme d'action. Pour Philippe Royer, "ce qui est fondamental, c'est la prière". Il témoigne à l'occasion du Pèlerinage national à Lourdes.
Pèlerinage national de Lourdes / Notre-Dame du Salut - Le 16/08/2020 : Philippe Royer, président des EDC et Mathias Terrier, Lourdes Pèlerinage national de Lourdes / Notre-Dame du Salut - Le 16/08/2020 : Philippe Royer, président des EDC et Mathias Terrier, Lourdes

Le 15 août, fêtez l'Assomption de Marie en direct de Lourdes - Dès le 12 août, RCF vous propose de célébrer l'Assomption de Marie en direct de Lourdes. En raison de l'épidémie de coronavirus, les festivités du 15 août se déroulent dans des conditions particulières cette année. RCF se mobilise pour vous faire vivre les temps forts du pèlerinage.
> Découvrez la programmation spéciale de RCF

 

Philippe Royer est un patron. Il est à la tête d'une société coopérative qui emploie quelque 1.800 salariés, il a aussi pris en main, avec une vingtaine de personnes, la destinée d'une librairie. Mais si le président des Entrepreneurs et dirigeants chrétiens (EDC) est à Lourdes et participe au Pèlerinage national, c'est pour évoquer la prière.

 

un patron qui prie

Un entrepreneur, c'est d'abord un homme d'action, est-on tenté de croire. Pour Philippe Royer, "ce qui est fondamental, c'est la prière". Dans une société où on "vit de manière assez écartelée", on est tantôt chef d'entreprise, époux, père, ami, etc. Aux EDC, l'objectif, rappelle son président, c'est "d'aligner nos vies personnelle, professionnelle, spirituelle, familiale, parce qu'on est une et une seule personne". L'enjeu est individuel mazis aussi sociétal. "La difficulté de nos sociétés c'est que beaucoup de personnes jouent des rôles différents, observe Philippe Royer, aujourd'hui c'est bien cette unité qu'il faut retrouver au niveau des personnes et arrêter cette forme de schizophrénie qui écartèle qui rend fou."

 

les fruits de la prière

"Le virage que j'ai fait ça a été d'incarner mon action dans la prière." Avant de devenir président des EDC, Philippe Royer priait 30 minutes par jour. "Ça donne la paix et la joie, ça donne des fruits de manière très positive !" Aujourd'hui, il prie plus encore. "Je pense que c'est fondamental de commencer sa journée par la prière et de mettre son action sous le regard de Dieu."

 

Le rythme de prière d'un patron

Le patron des EDC raconte que ses journées sont rythmées par la prière et qu'il prie plusieurs fois par jour. Le matin, pour "confier sa journée, à partir de l'Évangile du jour". Au cours de la journée, il prie "avant des moment importants". Il prend enfin "un temps de relecture tous les soirs, où je m'attache déjà à rendre grâce - on est dans une société où on ne sait plus rendre grâce des beaux moments d'une journée". "Et je m'attache à déposer tout ce qui me semble trop lourd..."

 

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don