Accueil
Les Martyrs du Vietnam (du XVIe siècle à nos jours) 3/4 : Les années sanglantes 1833-1840
Partager

Les Martyrs du Vietnam (du XVIe siècle à nos jours) 3/4 : Les années sanglantes 1833-1840

RCF Hauts de France,  -  Modifié le 17 mars 2021
Voici ce qu’a écrit en 1833 Paul Dî Buong, capitaine de la garde royale emprisonné pour sa foi chrétienne, à un prêtre vietnamien : « Je porte une chaîne au cou, je suis gardé étroitement...
2021- saintsdefrance.canalblog.com - Saint Joseph Marchand martyr au Vietnam 2021- saintsdefrance.canalblog.com - Saint Joseph Marchand martyr au Vietnam

Voici ce qu’a écrit en 1833 Paul Dî Buong, capitaine de la garde royale emprisonné pour sa foi chrétienne, à un prêtre vietnamien : « Je porte une chaîne au cou, je suis gardé étroitement ; on ne me laisse aucune liberté. On me bat, on me tourmente à tout propos, je n’ai pas un moment de paix. Mes chairs sont meurtries, mes os broyés, et cela ne suffit pas encore pour payer ma dette. Mes forces sont épuisées, ma vie s’éteint, je ne me plains pas. J’implore l’aide du Très-Haut pour rester toujours ferme ». Le père Dominique Drach, missionnaire au Vietnam, est torturé pour n’avoir pas voulu fouler au pied le crucifix avant d’être décapité le 18 septembre 1840. Il a écrit : « Voici l’image de la croix sur laquelle est mort mon Seigneur ; c’est l’emblème de la foi et de la religion que vous devez tous professer si vous voulez être sauvés. Pour moi, je l’adore et j’aime mieux mourir que de la profaner ! ». Dans ce 3ème épisode de votre émission Pèlerins de Dieu consacrée à l’histoire des martyrs du Vietnam, essayons de comprendre ensemble comment les chrétiens ont subi de terribles et sanglantes persécutions lors des années 1830. Le bilan est lourd : la majorité des vicaires apostoliques, 13 prêtres européens, 23 prêtres vietnamiens et de nombreux catéchistes et chrétiens.
Bibliographie : - OURY (Dom Guy-Marie), Le Vietnam des martyrs et des saints, Le Sarment Fayard, 1988. - GUENNOU (père Jean, MEP), «Théophane Venard » dans Dictionnaire des saints et de la sainteté, Paris, Hachette, t. 10, p. 22-26.

Cet article vous a plu ?
partager le lien ...

RCF vit grâce à vos dons

RCF est une radio associative et professionnelle.
Pour préserver la qualité de ses programmes et son indépendance, RCF compte sur la mobilisation  de tous ses auditeurs. Vous aussi participez à son financement !

  • Ce don ne me coûte que 0.00 € après déduction fiscale

  • 80

    Ce don ne me coûte que 27.20 € après déduction fiscale

  • 100

    Ce don ne me coûte que 34.00 € après déduction fiscale

Faire un don